•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SaskPower relance son programme de rachat d’énergie solaire

Un travailleur de l'énergie solaire sur un toit.

Les entreprises de l'industrie solaire en Saskatchewan craignaient pour leur survie après l'arrêt du programme de rachat d'énergie solaire de SaskPower.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Moins d’un mois après avoir suspendu son programme de rachat d’énergie solaire, SaskPower relancera le programme à compter du 1er novembre. Les producteurs d’énergie solaire pourront vendre leur surplus d’électricité à la société d’État saskatchewanaise.

Le programme, qui disposait d’une limite de 16 MW, a rapidement été victime de son succès, en atteignant sa limite deux ans plus tôt que prévu.

Au cours des dernières semaines, SaskPower a pris le temps d'analyser ses options pour assurer la viabilité financière à long terme du programme.

SaskPower a mis au point un programme de mesurage net qui offrira des possibilités d’autogénération et [qui] soutiendra l’industrie locale pour les années à venir, explique le ministre responsable de SaskPower, Dustin Duncan.

Nouveautés par rapport à l’ancien programme

  • Pas de limite de capacité;
  • Pas de date de fin de programme;
  • Pas de durée de contrat;
  • Pas de rabais pour l'achat d'équipements et pour les installations visant à produire l'énergie solaire dans la province.

Source : SaskPower

Le président et chef de la direction de l’entreprise gouvernementale, Mike Marsh, s’est dit conscient de la « demande croissante d’autoproduction solaire » dans la province, d’où l’idée de trouver une solution pour mettre à jour et relancer le programme.

Ce dernier, dit-il, apporte la certitude et la clarté aux clients qui souhaitent utiliser un compteur net tout en réduisant les incidences financières sur les clients qui ne disposent pas de panneaux solaires.

Nouveau programme : même crainte

En entrevue à Radio-Canada, le président de l'entreprise réginoise Mo' Solar, Bradyn Parisian, avoue ne pas apprécier ce nouveau programme, bien au contraire.

Ce changement est désastreux. L’industrie ne sera pas viable avec ce modèle mal pensé.

Bradyn Parisian

M. Parisian, qui craignait que son entreprise ne survive pas si l’arrêt du programme de rachat de l’énergie solaire perdurait, aurait souhaité que les entreprises soient consultées avant la reprise du programme. 

Il dit avoir offert des solutions, mais qu'on ne l'a pas écouté.

« [SaskPower] ne fait que dire : "Nous vous entendons, nous savons que nous devons changer, mais nous ne le ferons pas." »

Le président de Mo'Solar déplore notamment que le gouvernement n'offre plus de remise pour l'achat d'équipement visant à produire l'énergie solaire.

Bradyn Parisian donne une entrevue en plein air.

Le président de Mo' Solar, Bradyn Parisian.

Photo : Radio-Canada

Avec les informations de Gabrielle Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Environnement