•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour Welcome de retour en Ontario

Des enseignes Bonjour Welcome ont été installées à la réception de l'hôtel de ville de Penetanguishene.

Des enseignes Bonjour Welcome comme celles-ci apparaissent dans les entreprises participantes.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Ratel

Caroline Bourdua

Au moment où Québec vient de renoncer à légiférer pour faire cesser la pratique du « bonjour-hi » dans les commerces, la campagne « Bonjour Welcome » s’élargit en Ontario.

Menée par l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, la campagne Bonjour Welcome accueille huit nouveaux organismes dans autant de régions.

L’organisme dit chercher à agrandir les espaces francophones sans passer par la politique.

On n’utilise pas l’image du drapeau franco-ontarien et on utilise des couleurs neutres, explique le directeur général de l’AFO, Peter Hominuk. C’est une façon de montrer à des entreprises qu’offrir des services en français c’est good for business.

Un homme corpulent dans la cinquantaine avec les cheveux poivre et sel.

Le directeur général de l'AFO, Peter Hominuk

Photo : Radio-Canada

Les nouveaux membres viennent de partout en Ontario :

  • Association des communautés francophones de l’Ontario à Toronto (ACFO Toronto)
  • Centre communautaire francophone à London (CCF London)
  • Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire à Hearst (CRRIDEC)
  • Cercle de l’amitié à Peel-Mississauga
  • Club 2000 à Niagara (CERF Niagara)
  • Rayon Franco de Cochrane
  • Services de Counselling Hearst Kapuskasing Smooth Rock Falls (Kap Counselling)

Notre adhésion est un atout et un complément pour nous, explique la directrice générale du Centre d’emplois et de ressources francophones du Niagara, Lucie Huot.

Une femme qui sourit.

Selon Mme Huot, les francophones du Niagara sont déjà des habitués des campagnes de promotion de services en français avec Tourisme Franco-Niagara.

Photo : Lucie Huot

Nous pourrons donc élargir nos services aux francophones tout en disposant de plus de ressources, dit Mme Huot.

C’est à la demande de l’ACFO régionale Hamilton, un des ambassadeurs régionaux de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, que le CERF Niagara a accepté de se joindre à Bonjour Welcome.

Le Rayon Franco de Cochrane dans le Nord-Est de l’Ontario est aussi un nouvel adhérent.

Cela va nous aider à augmenter la visibilité des services en français dans la région, explique sa directrice générale Monique Génier.

Une femme souriant devant un enseigne.

Le Rayon Franco de Cochrane existe depuis février 2017 et sa directrice générale est Monique Génier.

Photo : Monique Génier

C’est l’AFO qui a encouragé cet organisme sans but lucratif à se joindre à Bonjour Welcome et à devenir un ambassadeur régional de cette campagne.

On se rend compte que les gens ne connaissent pas les entreprises qui offrent des services bilingues et l’on voudrait encourager les francophones à demander [des services] en français dans ces entreprises.

Monique Génier, directrice générale de Rayon Franco à Cochrane
Une statue d’un ours polaire à l’entrée de Cochrane, en Ontario.

Selon les plus récentes données de Statistique Canada sur la langue maternelle, près de 44 % (43,8 %) des résidents de Cochrane étaient francophones.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Bonjour Welcome

La campagne qui a vu le jour pour la première fois en 2016 a pour but d’inciter les francophones de la province, les visiteurs et les francophiles à demander des services en français lorsqu’ils se procurent des biens et des services.

Elle s’inspire d’une campagne lancée par le Regroupement des gens d’affaires d’Ottawa il y a quelques années.

L’adhésion est gratuite pour les organismes.

Patrimoine canadien a remis 90 000 $ cette année pour la préparation d'enseignes et de matériel de promotion destinés aux entreprises qui deviennent membres, selon M. Hominuk.

Il souhaiterait plus d’argent pour les associations régionales chargées de faire le recrutement sur le terrain.

Si l’on avait plus de ressources financières, l’on pourrait aller chercher beaucoup plus d’entreprises plus rapidement, dit-il.

Un lexique français-anglais avec des mots et des phrases clés.

Un lexique français-anglais avec des mots et des phrases clés est remis aux commerçants.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Ratel

À cela s’ajoute un répertoire des entreprises et des organismes bilingues que l’on peut retrouver en ligne à l'aide d'un moteur de recherche.

Il offre à l’internaute des renseignements sur les organismes membres, la façon de les joindre, par la poste, par téléphone ou par Internet.

Le répertoire qui compte un peu moins de 175 groupes et entreprises s’élargira au fur et à mesure qu’il y aura de nouveaux membres pour Bonjour Welcome.

Nord de l'Ontario

Francophonie