•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Netflix poursuivi pour avoir « dénaturé » une méthode d’interrogatoire

L'affiche promotionnelle de la série « Dans leur regard » montre le visage d'un jeune homme, de profil, avec une larme qui coule sur sa joue.

L'affiche promotionnelle de la série Dans leur regard

Photo : Netflix

Radio-Canada

Les créateurs de la minisérie américaine Dans leur regard (When They See Us) et le géant de la diffusion en ligne Netflix sont poursuivis pour diffamation par une firme qui fait la promotion de la technique Reid, une méthode d’interrogatoire controversée dans le domaine judiciaire et policier.

Selon les informations contenues dans le texte de la poursuite, la firme John E. Reid and Associates accuse la réalisatrice et scénariste Ava DuVernay et Netflix « d’avoir dénaturé » la technique d'interrogatoire Reid en la présentant dans sa série.

Au moyen des quatre épisodes de Dans leur regard, on revient sur le processus judiciaire vécu par ceux qu’on a appelés les Central Park Five, ces cinq adolescents de Harlem – quatre jeunes Afro-Américains et un Latino-Américain – accusés en 1989 d'avoir sauvagement violé une jeune femme blanche qui courait dans Central Park.

Dans la poursuite, on critique entre autres la façon dont la méthode d’interrogatoire a été présentée à l’écran. La conduite des inspecteurs démontrée dans la série n’est pas la technique Reid, peut-on lire dans le document judiciaire.

On réfère notamment à un passage précis du dernier épisode de la minisérie, où l’avocate adjointe du district de Manhattan, Nancy Ryan, déclare à un détective à New York : « Vous avez extrait les déclarations après 42 heures d'interrogatoire et de confinement, sans nourriture, sans pause toilettes, sans surveillance parentale. » Dans ce segment, elle ajoute : « La technique Reid a été universellement rejetée. C'est la vérité pour vous. »

La firme Reid and Associates soutient que cette déclaration est fausse et qu’elle « représente faussement » la méthode.

Elle soutient que la technique utilisée est un processus structuré « qui n’utilise ni la contrainte, ni l’intimidation, ni le déni de ses droits à un suspect ».

En plus de demander dommages et intérêts, Reid and Associates souhaite que la série soit retirée de la plateforme de  Netflix jusqu’à ce que cette déclaration en cause soit supprimée ou modifiée.

John E. Reid and Associates est une entreprise qui fournit des programmes de formation et de développement à des agences ou des institutions policières, militaires ou de renseignement.

Elle détient d’ailleurs les droits d’auteur sur la « technique Reid », une méthode d’interrogatoire développée dans les années 1950 par John E. Reid, psychologue, expert du polygraphe et ancien policier de la Ville de Chicago, en Illinois.

Plus de 500 000 professionnels des forces de l’ordre de partout sur la planète auraient été formés pour utiliser la Technique Reid.

Netflix et Ava DuVernay n’ont pas émis de commentaires à ce sujet pour le moment.

Avec les informations de BBC, et Variety

Séries télé

Arts