•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme accusé relativement à une grave collision survenue en août dernier à Toronto

Une scène d'accident.

La Police de Toronto a tweeté cette image après la grave collision.

Photo : Police de Toronto

Radio-Canada

Un résident de Brampton, qui était aussi un chauffeur Uber, fait face à des accusations relativement à une collision qui avait entraîné des blessures chez trois femmes et un bébé au centre-ville de Toronto l'été dernier.

La collision avait impliqué trois véhicules à l'intersection des rues Bay et College.

La police allègue que vers 15 h 20, le 22 août, l'homme de 54 ans conduisait un VUS Toyota en direction nord sur la rue Bay lorsqu'il a brûlé un feu rouge à l'intersection avec la rue College. Il aurait alors percuté quatre piétons, dont deux femmes de 69 et de 54 ans, une petite-fille d'un an et un homme de 43 ans.

La police ajoute que les deux femmes ont été poussées dans l'intersection par le véhicule jusqu'à ce qu'une Toyota Corolla, conduite par une femme de 24 ans qui roulait en direction ouest sur la rue College, arrête sa course.

La Toyota Corolla a ensuite percuté une camionnette Chevrolet qui roulait également en direction ouest sur la rue College, précise la police.

Trois piétonnes, dont le bébé, ainsi qu'une personne au volant de l'un des véhicules avaient été transportées à l'hôpital.

Au moment de l'accident, Uber avait confirmé que l'homme de 54 ans était un de ses chauffeurs et la compagnie avait supprimé son profil de l'application.

La police a arrêté le résident de Brampton le 9 octobre. Il est accusé de deux chefs de conduite dangereuse d'un moyen de transport causant des lésions corporelles et doit comparaître en cour le 19 novembre.

Toronto

Crimes et délits