•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une deuxième application pour livrer du cannabis

Mains d'une femme roulant une cigarette de marijuana.

Super Anytime sera la deuxième application au Canada qui permettra aux consommateurs de se faire livrer du cannabis chez eux.

Photo : Getty Images / Instants

Radio-Canada

L'application Super Anytime permettra la livraison de la marijuana légale à domicile à Winnipeg à partir de la mi-novembre, grâce aux lois provinciales flexibles sur le commerce en ligne.

Le Manitoba est [la première province] à s’ouvrir et à accepter [la vente de cannabis en ligne] comme quelque chose de légal, qui s’inscrit dans un cadre réglementaire, explique le cofondateur et directeur général de Super Anytime, Michael Kniazeff.

Dans la plupart des provinces canadiennes, seuls les magasins du gouvernement peuvent vendre du cannabis sur Internet.

Ian Delves est également cofondateur de l'entreprise. Il considère Winnipeg comme une région où la compagnie pourra évaluer le potentiel de l’application. Il envisage une expansion du marché ailleurs au Canada.

Un service déjà offert

Au Manitoba et en Saskatchewan, il existe déjà un service de livraison de cannabis similaire, appelé Pineapple Express.

À la différence, Super Anytime proposera directement sur sa page web les différents produits, de la même façon que l’application Skip the Dishes le fait pour les restaurants.

Sur l'application Pineapple Express, la livraison est une option que les consommateurs peuvent sélectionner lorsqu’ils confirment leur panier sur le site Internet du magasin de détail.

Ian Delves et Michael Kniazeff sont aussi les cofondateurs de Boozer, un service de livraison d’alcool basé à Toronto. Ils espèrent que Super Anytime connaîtra un succès semblable à l'entreprise ontarienne.

Le directeur régional de Pineapple Express au Manitoba et en Saskatchewan, Curtis Ling, explique que son service rend l’achat du cannabis plus accessible. Il propose une solution de rechange aux personnes réticentes à aller en acheter en magasin, selon lui.

Cette zone grise est toujours là quelque part, je dirais. Cette stigmatisation du cannabis est toujours présente, même si son utilisation est légale.

Curtis Ling, directeur régional de Pineapple Express au Manitoba et en Saskatchewan

Pineapple Express fournit également du cannabis thérapeutique à ses consommateurs dans certaines villes de l’Ontario. La loi provinciale y interdit la livraison de marijuana récréative.

Curtis Ling évalue que son application reçoit de 40 à 100 commandes par jour.

Tous les mois, on constate qu’on grandit et que de plus en plus de personnes nous connaissent, se réjouit-il.

Avec les informations d'Aidan Geary

Manitoba

Cannabis