•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’absentéisme a coûté près de 4 M$ à Saskatoon en deux ans

Façade de l'hôtel de ville de Saskatoon.

Le rapport sera présenté aux élus de Saskatoon mardi après-midi.

Photo : CBC/Courtney Markewich

Radio-Canada

Selon un audit interne, Saskatoon doit envisager d’importants changements dans la manière dont elle gère l’absentéisme et son programme d’invalidité de longue durée. En 2016 et en 2017, l’absentéisme a coûté 3,9 millions de dollars. Les coûts pour les problèmes de santé à court terme ont été estimés à 1,7 million de dollars.

L’audit a déterminé que la Ville ne disposait pas d’un cadre obligatoire qui permet de suivre l’assiduité ou le soutien au retour au travail après qu’un employé a eu besoin du programme d’invalidité.

Ces recommandations sont axées sur des initiatives visant à fournir un meilleur soutien aux employés, à réduire les risques associés au modèle actuel de prestation de services et à permettre la performance grâce à une politique actualisée, à des investissements technologiques et à une capacité accrue, indique le rapport.

En moyenne, les employés de la Ville étaient absents 7,2 jours en 2017. La même année, les réclamations pour des problèmes de maladie mentale étaient de plus en plus fréquentes. Le rapport note que cela constitue une difficulté pour les superviseurs qui doivent composer avec toutes ces absences périodiques.

L'audit indique que le personnel mandaté pour gérer le programme d’évaluation de maladies n'est pas qualifié . La Ville devrait donc donner ce programme d'évaluation en sous-traitance par une tierce partie, selon l'audit.

Les employés et les syndicats auront une plus grande confiance que le programme réponde aux besoins des employés grâce à des évaluations faites par de tiers professionnels qualifiés qui maintiennent un niveau de confidentialité approprié, peut-on lire dans le rapport.

Changements apportés

Commandé par la Ville en mai dernier, le rapport sera présenté au conseil municipal mardi après-midi. Toutefois, le service des ressources humaines a déjà choisi d’appliquer quelques changements à la suite de ses recommandations.

La Ville compile maintenant tous les rapports sur l’absentéisme dans un tableau et adopte des pratiques de classement normalisées pour suivre ces données à long terme. Elle a même élaboré un modèle de communication standard pour les employés.

Avec les informations de CBC

Saskatchewan

Politique municipale