•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trop de chats au Refuge pour animaux du Témiscamingue

Deux chats dans une cage.

Au refuge pour animaux du Témiscamingue, le nombre de chats pouvant être admis dans les installations a atteint sa limite.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Le Refuge pour animaux du Témiscamingue déborde : le nombre de chats pouvant être admis dans les installations de Laverlochère a atteint sa limite.

La situation est telle que les responsables de l’organisme à but non lucratif ne peuvent plus accueillir de nouvelles bêtes.

Oui, on est saturés, déplore la bénévole et responsable du refuge, Francine Beaudoin. On pourrait dire on va en mettre partout, mais il faut qu’on soit capable de leur donner une vie et une liberté. On n'a plus de place dans les grosses cages. C’est plein partout!

Un chat blanc et brun sort son museau des barreaux de la cage où il se trouve.

Un chat au refuge pour animaux du Témiscamingue à Laverlochère.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

De nombreux chats à vendre

Il y a actuellement 38 chats, des adultes et plusieurs chatons, pour la plupart abandonnés, au Refuge pour animaux. Souvent, les chats sont laissés dans des boîtes à l’extérieur du refuge.

Les chats sont vendus à un prix dérisoire depuis quelques semaines afin de laisser la place à de nouveaux venus.

On a fait un spécial sur nos chats adultes qui sont vaccinés, vermifugés, traités pour les puces et stérilisés pour 100 $. Ça nous coûte plus cher que ça pour le faire, en plus que certains sont ici depuis cing, six mois et on les nourrit, explique Francine Beaudoin.

Bénévoles recherchés

Le Refuge pour animaux compte exclusivement sur le travail de bénévoles. Ils sont une vingtaine, mais il en manque.

Rollande Gagnon vient trois fois par semaine pour nettoyer les cages et les litières.

Ça nous calme. Ça a tellement besoin d’amour. Nous, on vient, mais on manque de temps pour les cajoler, car il y a beaucoup de travail à faire, dit-elle.

Le nettoyage doit être effectué matin et soir.

L’organisme compte s’adresser aux instances politiques pour obtenir de l’aide financière. Le but est de recueillir le financement nécessaire pour embaucher une personne à temps plein.

Abitibi–Témiscamingue

Animaux de compagnie