•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Gaspésienne hospitalisée à Punta Cana de retour au Québec

Des ambulanciers prennent le relais pour acheminer la dame à l'hôpital.

L'avion d'Airmedic qui transportait Manon Quintin s'est posé à Montréal en début de soirée lundi.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Radio-Canada

Manon Quintin, la Gaspésienne qui a subi un grave accident lors d'un voyage en République dominicaine, était de retour au Québec lundi soir.

Sa fille, Marie-Pier Perreault, avait reçu la confirmation en début d'après-midi lundi que la voyageuse était en route vers le Québec.

Mme Quintin a subi de graves blessures, dont une fracture du crâne ayant entraîné une hémorragie cérébrale, lors d'un accident survenu le 10 octobre dernier à Punta Cana, où elle séjournait avec son conjoint, Sylvain Gauthier. Son hémorragie l'a plongée dans le coma, et elle se trouve maintenant dans un état critique.

Manon Quintin et sa fille Marie-Pier Perreault se font une accolade.

Manon Quintin et sa fille Marie-Pier Perreault

Photo : Gracieuseté : Marie-Pier Perreault

Après avoir été hospitalisée sur place, la femme de 53 ans de Rivière-au-Renard a été transportée jusqu'à Montréal par un avion d'Airmedic, puis jusqu'à l'hôpital de Saint-Jérôme.

On est soulagés, on garde espoir, mais c'est sûr que la situation est délicate. Ça peut changer à tout moment.

Marie-Pier Perreault, fille de Manon Quintin

Un tel voyage comportait plusieurs risques, vu l'état de santé de Manon Quintin. Marie-Pier Perreault a dû signer des décharges de responsabilité à l'hôpital dominicain et Airmedic en cas de complications lors du transport.

C'est sûr qu'on prend des risques, mais au point où on est rendus, si on se fie au rapport du médecin comme quoi les traumatismes sont presque irréversibles, il n'y a quasiment aucune chance qu'elle revienne dans son état normal. À ce moment-là, il y a des risques qu'on est prêts à prendre, expliquait Marie-Pier.

Une femme debout sur le bord de la mer.

Manon Quintin était en vacances en République dominicaine lorsqu'elle est tombée dans le coma à la suite d'un accident.

Photo : Courtoisie Sylvain Gauthier

Une facture de plus de 100 000 $

Le rapatriement de Manon Quintin a coûté 51 000 $ à ses proches, sans compter les frais d'hospitalisation en République dominicaine qui se situent entre 6 000 $ et 10 000 $ par jour selon la famille.

Comme elle n'avait pas d'assurance voyage, la facture totale pourrait dépasser 100 000 $ selon les proches de Manon Quintin.

On a dû s'endetter beaucoup pour être capables de faire partir l'avion. Si on ne payait pas sur le champ, l'avion ne décollait pas.

Marie-Pier Perreault, fille de Manon Quintin

Deux campagnes de sociofinancement ont ainsi été lancées, l'une par la nièce de Sylvain Gauthier et l'autre par la fille de Manon Quintin et ses amies. Lundi après-midi, cette dernière collecte de fonds avait déjà permis d'amasser plus de 29 000 $.

Gros plan sur les visages de Manon Quintin et Marie-Pier Perreault.

Manon Quintin et sa fille, Marie-Pier Perreault

Photo : Gracieuseté : Marie-Pier Perreault

Si elle se dit reconnaissante de la générosité des gens, Marie-Pier Perreault précise que la famille est encore loin du but. On a encore besoin de soutien moral et financier. Ce n'est pas terminé, on n'est pas sortis du bois, affirme-t-elle.

Cette triste histoire met en lumière l'importance de prendre une assurance lorsqu'on voyage à l'étranger, rappelle le porte-parole de CAA Québec, Pierre-Olivier Fortin.

L'assurance santé voyage vient aussi avec une assistance voyage, donc ce sont des gens qui parlent français à l'autre bout du fil, qui vont nous aider et nous diriger vers un hôpital. Quelles sortes de soins sont couverts? Avec quel genre de service on doit faire affaire? Qui va s'occuper de tout? énumère-t-il.

Avec les informations de Pascal Poinlane

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé