•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rappel d'une poudre à base de lait pour bébés sensibles au lactose

Un pot de poudre pour bébé.

La possible contamination de la poudre pour les bébés sensibles au lactose a été confirmée par des résultats d'analyse.

Photo : Agence canadienne d'inspection des aliments

La Presse canadienne

La compagnie Loblaw procède au rappel du produit de poudre à base de lait pour les bébés sensibles au lactose de la marque Le Choix du Président en raison de la présence possible de bactéries Cronobacter spp.

La poudre à base de lait pour nourrissons moins élevée en fer de la même marque avait initialement été identifiée à tort comme le produit faisant l'objet du rappel. Dans une dépêche transmise le 7 octobre 2019, La Presse canadienne relayait cet avis erroné.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a précisé dimanche que la poudre moins élevée en fer n'est plus la cible d'un rappel, tandis que la possible contamination de la poudre pour les bébés sensibles au lactose a été confirmée par des résultats d'analyse.

Ce produit est présent dans toutes les provinces et territoires du Canada, est vendu en format de 638 grammes et porte notamment la mention EXP 2020 NO 05.

Les bactéries Cronobacter spp. peuvent causer des infections rares de la circulation sanguine et du système nerveux central. Elles sont associées à des infections intestinales graves et à un empoisonnement du sang, surtout chez les nouveau-nés.

Les aliments contaminés ne présentent pas nécessairement d'altération visible ni d'odeur suspecte. La bactérie n'est pas couramment liée à des maladies humaines, mais elle peut provoquer, dans de rares cas, des infections graves voire mortelles, selon ce que signale l'ACIA.

L'agence affirme que ce produit ne doit pas être consommé. Les gens qui en possèdent doivent le jeter ou le rapporter au magasin où il a été acheté.

Au Québec, Loblaw possède les bannières Provigo, Maxi et Pharmaprix.

Jusqu'à présent, aucun cas de maladie associé à la consommation de ce produit n'a été signalé.

Rappel d'aliment

Santé