•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Musée maritime de Victoria veut devenir un musée national d’ici 2021

Un homme pose devant une ancienne photo d'un navire au charbon.

Le directeur général du Musée maritime de Victoria, David Leverton, caresse l'idée de transformer l'établissement en musée national.

Photo : Radio-Canada / Jason D'Souza

Radio-Canada

Encouragé par la promesse du chef conservateur Andrew Scheer de créer un musée national à Regina, en Saskatchewan, le directeur général du Musée maritime de la Colombie-Britannique, à Victoria, caresse le rêve de voir son établissement être élevée au même rang d’ici 2021.

David Leverton a déjà, en janvier 2019, soumis une proposition évaluée à 45 millions de dollars au gouvernement fédéral en vue de la transformation du musée actuel en ce sens.

Il espère voir ses aspirations se réaliser à temps pour souligner le 150e anniversaire de l’entrée de la Colombie-Britannique dans la Confédération canadienne, en 2021.

« On a trois océans et la plus longue côte du monde partagée par huit provinces et trois territoires, mais on n’a rien pour le célébrer », déplore M. Leverton.

Parmi les avantages qu’aurait un changement de statut, le Musée maritime de la Colombie-Britannique pourrait entre autres accueillir des artéfacts de l’histoire maritime nationale, selon son directeur général.

Pour lui, la transformation de l’établissement permettrait aussi de rapatrier les biens des Premières Nations de la côte ouest entreposés à Ottawa pour les exposer au musée et, éventuellement, les rendre à communautés d’origine.

Le Canada compte actuellement neuf musées nationaux, dont deux seulement sont en dehors de la région d’Ottawa, à savoir le Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg et le Musée canadien de l’immigration du Quai 21, à Halifax.

Un choix politique, croit David Leverton

Pour le directeur général du musée de Victoria, la promesse du chef conservateur est encourageante, tout en lui rappelant que le sort de son établissement dépend essentiellement d’une décision politique.

« Le plus grand défi, c’est ce qu’on a appris par cette promesse, à savoir que la création d’un nouveau musée national relève d’un choix politique », note-t-il. « Il nous faut donc l’appui tant du fédéral que de la province pour y arriver.

Déménagement et accès gratuit

Si Ottawa accède à sa demande, le Musée maritime de la Colombie-Britannique rénoverait le bâtiment du Bastion Square qu’il occupait jusqu’à son déménagement en 2015 dans le but d’y retourner.

L’établissement souhaite également ériger un dépôt pour contenir les quelque 35 000 artéfacts de sa collection.

La promesse conservatrice de rendre gratuite l’entrée aux musées nationaux réjouit David Leverton, qui souhaite voir cette mesure appliquée à Victoria. « Ces biens appartiennent à l’ensemble des Canadiens et ce serait bien qu’ils puissent y accéder gratuitement. 

Avec des informations d’Alex Soloducha et de l’émission On the island

Colombie-Britannique et Yukon

Musée