•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un frigo libre-service accessible à l’année dans Montcalm

Trois personnes avec des fruits et légumes dans leurs mains

L'animateur à l'engagement communautaire, Joseph-François-Perrault et deux étudiants, Philippe-Antoine Côté et Madeleine Patenaude.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Radio-Canada

Le frigo-partage de l'école Joseph-François Perrault, située sur le chemin Sainte-Foy, se prépare à passer l’hiver dehors. Un abri pour le protéger des intempéries de l’hiver a été construit.

Installé au printemps dernier dans le cadre d'un projet d'engagement communautaire, le réfrigérateur libre-service sera accessible 12 mois par année, une première pour l'école de Montcalm.

Crée il y a deux ans par des étudiants du secondaire, ce frigo rempli de denrées vise à réduire le gaspillage alimentaire.

Une main tendu vers une orange dans un frigo

Des produits frais sont accessibles dans le réfrigérateur.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Des partenaires-commerçants nous donnent des aliments pour alimenter le frigo et des organismes viennent à notre aide pour bâtir, explique Guillaume Larose, animateur de vie spirituelle, engagement communautaire à l’école secondaire.

Une fois par semaine, des élèves de l'école vont chercher les aliments pour ensuite remplir le réfrigérateur ainsi que le garde-manger.

C'est des fruits et légumes qui sont invendus, invendables, des fruits moches, précise M. Larose, mais qui sont toujours bons à consommer.

Le projet qui n'a coûté que mille dollars a été financé par différents organismes et par la commission scolaire.

Des organismes communautaires ont travaillé à bâtir un abri pour le frigidaire.

Des organismes communautaires ont travaillé à bâtir un abri pour le frigo.

Photo : Radio-Canada

Fier des jeunes

Les citoyens qui ont des surplus de fruits et des légumes frais et qui veulent réduire le gaspillage alimentaire sont invités à garnir le réfrigérateur.

Lorsque je m'absenterai, je pourrais porter mes restes au frigo, ici c'est tout près. Je trouve que c'est une très belle initiative, croit Claire Babineau, une résidente de Montcalm.

De son côté, Marie Peticlerc estime qu’il s’agit d’une initiative extraordinaire qui provient des jeunes. On dit tellement de choses sur nos jeunes. Il y en a de belles choses à dire, il s’agit d’ouvrir les yeux, dit-elle, sourire aux lèvres.

Plusieurs frigos-partage sont accessibles à Québec, notamment au Patro Roc-Amadour de Limoilou et à la Maison des entreprises de cœur de Sainte-Foy.

Marie Peticlerc, résidente de Montcalm.

Marie Peticlerc, résidente de Montcalm.

Photo : Radio-Canada

Québec

Alimentation