•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les candidats de la région s'activent à quelques jours du vote fédéral

Panneau: Élections Canada.

Le vote par anticipation est désormais possible dans plusieurs bureaux à Saguenay.

Photo : Lynda Paradis

Radio-Canada

Les candidats du Saguenay–Lac-Saint-Jean redoublent d’efforts pour courtiser les électeurs, à quelques jours du scrutin. Les bureaux de campagne grouillent de bénévoles qui incitent les citoyens à se rendre aux urnes.

La lutte s’annonce de plus en plus serrée dans les trois circonscriptions de la région avec la récente remontée du Bloc québécois dans les sondages.

Au bureau de campagne du candidat bloquiste dans Lac-Saint-Jean, les bénévoles font du pointage pendant qu'Alexis Brunelle-Duceppe rencontre les électeurs, accompagné de son père, l’ancien chef du Bloc québécois Gilles Duceppe.

Depuis les débats nationaux et régionaux, le Bloc a grimpé dans les sondages. Alexis-Brunelle Duceppe espère que ça pourra donner à son parti la balance du pouvoir.

On va avoir entre 15 et 17 bénévoles pour la sortie de vote. C’est une grosse équipe pour Lac-Saint-Jean. Ça va vraiment bien comparativement à 2011 où on baissait. Là, on est en train de remonter et ça se sent sur le terrain.

Alexis Brunelle-Duceppe, candidat pour le Bloc québécois dans Lac-Saint-Jean

Le député libéral sortant de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, est conscient qu’il doit convaincre les citoyens. Il continue de cogner aux portes afin d’inciter les électeurs à voter pour lui.

Richard Hébert.

Richard Hébert fait du porte-à-porte à Alma.

Photo : Radio-Canada

C’est une campagne où il ne faut jamais négliger ses adversaires. On est influencé par toutes sortes de montées ou de descentes. Mais je continue de travailler d’arrache-pied , déclare-t-il.

À Jonquière, la députée néo-démocrate sortante, Karine Trudel, espère faire mentir les sondages qui la déclarent perdante. Elle mise beaucoup sur ses militants dévoués.

Tout est une question d’organisation. Autant les bénévoles qui sont sur les téléphones ou sur le terrain pour rappeler l’importance du vote par anticipation.

Karine Trudel, candidate pour le Nouveau Parti démocratique dans Jonquière

Malgré la montée du Bloc dans Chicoutimi–Le Fjord, le candidat conservateur, Richard Martel, ne compte pas changer sa stratégie.

Je me concentre du début à la fin. Rien ne change mon focus. Il faut être dans le moment présent, ne pas commencer à projeter. Et quand les résultats sortent, tu n’as rien à te reprocher , indique-t-il.

Soirée bloquiste

Le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, était dans la région dimanche soir. Il a participé à un rassemblement militant en présence du candidat bloquiste Alexis Brunelle-Duceppe et de son père Gilles Duceppe.

Yves-François Blanchet a réitéré qu’il ne ferait aucune coalition et a aussi admis être très confiant pour la circonscription du Lac-Saint-Jean.

Yves-François Blanchet sort de son autobus de campagne.

Yves-François Blanchet promet que sa formation ne changera pas son approche : elle travaillera pour les intérêts du Québec.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le chef du parti doit également faire une annonce lundi matin à Alma.

Avec les informations de Thomas Laberge.

Notre dossier Élections Canada 2019

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale