•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manifestants prodémocratie érigent une statue surplombant Hong Kong

Photo aérienne montrant la statue « Dame de la liberté » au sommet de la Roche du Lion à Hong Kong, avec le district de Kowloon en arrière-plan.

La statue, haute de trois mètres, a été hissée par les manifestants prodémocratie sur la Roche du Lion, une montagne de 500 mètres surplombant le district de Kowloon à Hong Kong.

Photo : afp via getty images / ANTHONY WALLACE

Reuters

Plusieurs dizaines de contestataires à Hong Kong ont gravi la Roche du Lion, montagne de 500 mètres surplombant le district de Kowloon, pour ériger dimanche matin une vaste statue, qu'ils ont nommée « Dame de la Liberté », destinée à inciter le plus grand nombre à prendre part aux manifestations antigouvernementales.

La statue haute de trois mètres représente une activiste équipée d'un masque à gaz, d'un casque et de lunettes protectrices, qui tient dans l'une de ses mains un parapluie – symbole du mouvement prodémocratie dans la région administrative spéciale.

Révolution de notre temps, Libérez Hong Kong, peut-on lire sur une bannière noire habillant la statue, visible de loin en contrebas.

La statue a été portée jusqu'au sommet de la Roche du Lion durant la nuit de samedi à dimanche, malgré un orage, par plusieurs dizaines d'activistes munis pour certains de lampes torches.

La statue qui porte un casque, un masque à gaz et des lunettes protectrices, est éclairée par des manifestants.

La statue représente une activiste équipée d'un masque à gaz, d'un casque et de lunettes protectrices, qui tient dans l'une de ses mains un parapluie, symbole du mouvement prodémocratie.

Photo : Reuters / Tyrone Siu

L'un des contestataires a déclaré à Reuters qu'il espérait que « Lady Liberty » inciterait la population hongkongaise à continuer de se battre. Tous les problèmes peuvent être résolus avec la résilience du peuple de Hong Kong et un dur labeur pour atteindre nos objectifs, a-t-il dit, sans préciser son identité.

La statue la « Dame de la liberté » la nuit, avec sa bannière visible, et en arrière-plan Hong Kong.

« Révolution de notre temps, Libérez Hong Kong », peut-on lire sur une bannière noire habillant la statue hissée sur la Roche du Lion.

Photo : Reuters / Tyrone Siu

Des affrontements entre policiers et manifestants ont à nouveau éclaté dans la journée, donnant lieu à des scènes de chaos.

Plusieurs manifestations dans des centres commerciaux ont débuté dans le calme en milieu de journée, mais en fin d'après-midi, des militants vêtus de noir ont saccagé des magasins et des stations de métro et dressé des barricades dans la ville.

La police a procédé à de nombreuses interpellations et fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Des images à la télévision montraient des clients crier alors que la police chargeait à l'intérieur d'un centre commercial.

Asie

International