•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre des congrès RBC de Winnipeg ouvert aux Premières Nations évacuées

Une mère et ses trois enfants

Erynn Moar, de la Première nation du lac Manitoba, est arrivée à Winnipeg samedi soir, avec ses trois enfants.

Photo : Trevor Brine CBC

Radio-Canada

La Croix-Rouge canadienne a annoncé l'ouverture d'un refuge au Centre des congrès RBC de Winnipeg pour accueillir les résidents des Premières Nations du Manitoba qui sont sans électricité en raison de la tempête de neige qui s’est abattue sur la province.

Plusieurs Premières Nations avaient déjà déclaré l’état d’urgence après avoir passé des jours dans le noir. Le refuge sera accessible uniquement aux personnes qui s’inscrivent auprès de la Croix-Rouge.

Environ 1000 personnes pourront y être accueillies.

Dans un communiqué envoyé par courriel, la Croix-Rouge explique que l'ouverture de ce refuge est nécessaire, car il y a présentement un manque de chambres d’hôtel à Winnipeg.

On s’attend à ce que la plupart des personnes qui quittent leur communauté restent avec des proches jusqu’à ce que le courant soit rétabli , précise le communiqué.

La décision d’évacuer les communautés a été prise par les responsables des Premières Nations en consultation avec le gouvernement fédéral.

Selon la ministre des Relations avec les Autochtones et le Nord, Eileen Clarke, environ 5000 des 15 000 personnes habitant dans les communautés touchées pourraient être évacuées.

De « 14 à 16 communautés des Premières Nations sont touchées d’une certaine manière par cette tempête », dit-elle.

Erynn Moar, de la Première Nation du lac Manitoba, est arrivée à Winnipeg samedi soir avec ses trois enfants. Elle séjourne dans un hôtel en attendant que le courant soit rétabli chez elle.

« Tout d’un coup, cela a frappé fort », a-t-elle déclaré en évoquant le vent qui a balayé sa communauté ce week-end.

La mère de famille est l’une des quelque 5000 personnes touchées par la tempête, selon la province.

« Nous avons essayé de nous en sortir. Nous restons fondamentalement sous des couvertures pour rester au chaud. »

Erynn Moar dit qu’elle s'est rendue à Ashern pour obtenir de l'essence pour alimenter des générateurs, mais tout était fermé.

Manitoba

Conditions météorologiques