•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dérivés de cannabis sur les tablettes de la Nouvelle-Écosse à la fin décembre

Les clients entrent dans la succursale NSLC Cannabis de la rue Clyde, à Halifax, le matin du 17 octobre 2018.

Ouverture d'une boutique de cannabis à Halifax le 17 octobre 2018.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

La province a déjà commencé à  modifier ses magasins pour les préparer à l'arrivée des produits comestibles, mais ils ne seront disponibles au public qu'à la fin du mois de décembre.

Même si ces nouveaux produits à base de cannabis seront légaux dès le 17 octobre au Canada, les magasins ne pourront pas les vendre avant la fin du mois de décembre.

Les produits comestibles tels que les boissons, les extraits et les préparations doivent être imposés à un examen de soixante jours conduit par Santé Canada. Cet examen commencera le 17 octobre.

Plusieurs produits comestibles à base de cannabis sont présentés dans la vitrine d'un commerce.

Des produits comestibles au cannabis.

Photo : iStock / Gwengoat

Les 12 magasins de distribution de cannabis en Nouvelle-Écosse, NSLC, offriront ces produits dès qu'ils seront disponibles. Une porte-parole pour NSLC, Beverley Ware indique que les magasins peuvent envoyer leur première commande dès le 16 décembre.

Par conséquent, le moment exact où les produits seront disponibles aux clients dépend du moment où les producteurs titulaires d'une licence pourront livrer la marchandise.

Une feuille de marijuana est dessinée sur une boisson chaude.

L'usine du fabricant de produits à base de cannabis Tweed est située à Smiths Falls, dans l'Est de l'Ontario (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Les magasins sont tout de même en train de se préparer en Nouvelle-Écosse et les clients verront plusieurs changements se produire d'ici les prochains jours.

L'emplacement de Portland, à Dartmouth, est presque terminé déjà.

Nous avons construit des magasins avec un espace flexible au cas où nous devions les adapter pour cette prochaine phase de produits, indique Mme Ware.

Parmi les changements prévus, NSLC considère enlever les comptoirs équipés de tablettes qui se trouvent présentement dans ses magasins, pour les remplacer par des vitrines, des comptoirs et des réfrigérateurs pour que les gens puissent voir les produits.

Plus d'espace pour stocker la marchandise sera aussi ajouté.

L'intérieur des magasins de la NSLC.

L'intérieur des magasins de la NSLC en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Les responsables veulent aussi offrir deux comptoirs de vente distincts : un pour les produits qui sont déjà légalisés et un autre pour les produits comestibles qui seront bientôt légaux. Les clients qui voudront ses deux produits devront donc payer à deux reprises.

Beverley Ware croit que les premiers nouveaux produits à toucher les tablettes seront les concentrés à vapoter. Ensuite, elle espère recevoir des produits de chocolat.

« Nous aurons également un petit assortiment de boissons et de quelques produits comestibles tels que du chocolat. Des assortiments plus vastes de produits seront un ajout ultérieur », dit-elle.

Une travailleuse compte des bonbons dans une usine.

Les règlements fédéraux sur le cannabis comestible doivent entrer en vigueur en octobre.

Photo : Associated Press / Elaine Thompson

Les producteurs autorisés devront respecter plusieurs règles de Santé Canada pour être en mesure de mettre leurs produits en vente dans les magasins NSLC et partout au pays.

L'une de ces règles : limiter l'utilisation d'ingrédients susceptibles d'accroître l'attrait du cannabis.

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Cannabis