•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

18 000 $ d’amende pour une entreprise qui a illégalement financé Jeff Callaway

Jeff Callaway s'adresse aux médias qui tiennent micros et caméras.

Selon Élections Alberta, Jeff Callaway a reçu 94385$ de dons pendant sa campagne.

Photo : CBC / Glenn Francey

Audrey Neveu

Le commissaire aux élections de l’Alberta impose 18 373 $ d’amende à l’entreprise Energize Alberta pour avoir fourni des fonds illégalement à la campagne à la direction du Parti conservateur uni de Jeff Callaway, en 2017. La loi électorale albertaine interdit aux entreprises de faire un don à un parti ou un candidat politique.

Le commissaire aux élections de l’Alberta a imposé des amendes à Energize Alberta pour six incidents distincts, dans lesquels l’entreprise a fourni des fonds à la campagne de Jeff Callaway.

Des documents soumis en cour expliquent comment le commissaire aux élections croit que l’homme d’affaires Robyn Lore, l’un des directeurs d’Energize Alberta, aurait rencontré le directeur des communications de la campagne de Jeff Callaway dans une banque de Calgary et aurait retiré 60 000 $ en argent comptant et en traites bancaires. Cet argent aurait été redistribué à la campagne de Jeff Callaway grâce à une dizaine de prête-noms.

Aucune de ces allégations n’a été prouvée en cour.

Les autres directeurs d’Energize Alberta sont Eugene Chen, Earl Connors et Jeff Fortin, selon le registre des entreprises de la province.

Des bénévoles de la campagne de Jeff Callaway qui ont eux aussi reçu des amendes du commissaire affirment avoir été payés par Energize Alberta, plutôt que par la campagne du candidat.

Une avalanche d’amendes

La directrice financière de la campagne de Jeff Callaway, Lenore Eaton, était aussi la directrice financière d’Energize Alberta. Elle a reçu 10 000 $ d’amende pour avoir « sciemment fait de fausses déclarations sur les états financiers de la campagne » et avoir omis de déclarer un don illégal d’Energize Alberta.

Le commissaire aux élections de l’Alberta avait précédemment imposé 163 850 $ d’amende à 13 personnes, principalement pour des dons irréguliers à la campagne de Jeff Callaway, incluant 70 000 $ au candidat lui-même.

L’une de ces amendes était pour avoir comploté avec Robyn Lore pour contourner la limite de don prescrite par la loi électorale.

Jeff Callaway conteste cette décision du commissaire aux élections.

Les nouvelles amendes à Energize Alberta portent le total à 182 223 $.

Allégations de méfaits durant la course

Jeff Callaway a été accusé de s’être lancé dans la course à la direction du Parti conservateur uni (PCU) dans le seul but d’attaquer l’ex-chef du Parti Wildrose, Brian Jean, au profit de l’ex-chef du Parti progressiste-conservateur, Jason Kenney.

Radio-Canada a obtenu des documents qui démontrent une collaboration entre Jason Kenney et Jeff Callaway à cet effet. Les deux hommes nient ces allégations.

La campagne de Jason Kenney, maintenant chef du Parti conservateur uni et premier ministre de l’Alberta, a aussi été la cible d’allégations de fraude électorale durant la course à la direction du PCU.

Jeff Callaway et Jason Kenney se serrant la main.

Jeff Callaway s'est retiré de la course trois semaines avant le jour de l'élection du chef du Parti conservateur uni, avant de soutenir Jason Kenney.

Photo : Campagne de Jason Kenney

Radio-Canada a dévoilé que des courriels frauduleux ont été utilisés pour voter dans la course et a publié le témoignage d’un bénévole de campagne qui décrit comment un responsable de la campagne de Jason Kenney, Tim Uppal, lui a demandé d’appeler des membres du PCU pour obtenir leur code d’accès unique, afin de voter pour Jason Kenney.

Jason Kenney et le PCU nient tout méfait durant la course, mais le chef affirme qu’il ne peut garantir les gestes de chaque bénévole et partisan de sa campagne. Tim Uppal dit quant à lui n'avoir jamais été impliqué dans cette affaire.

Alberta

Politique provinciale