•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tempête force le Manitoba à déclarer l’état d’urgence

Une équipe technique s'emploie à nettoyer, à Winnipeg, au lendemain d'une tempête de neige.

Photo : The Canadian Press / JOHN WOODS

Radio-Canada

Au lendemain d’une tempête de neige prématurée et dévastatrice dans le sud de la province, le gouvernement manitobain et la Ville de Winnipeg ont déclaré l'état d’urgence.

La province permet ainsi à Hydro Manitoba d’invoquer les accords d’aide mutuelle avec les provinces voisines et des États américains afin d’obtenir du matériel supplémentaire tel que des poteaux, des câbles et de l’équipement, selon Jay Grewal, la présidente et chef de la direction d’Hydro Manitoba.

Le fournisseur d’électricité explique que la tempête hivernale extrêmement puissante et lente a endommagé de grandes tours de transmission et brisé des centaines de poteaux électriques dans les régions de Portage la Prairie, de Westbourne, d’Amaranth, d’Alonsa, du lac Manitoba, d'Ashern, de Lundar, la région d’Entre-les-lacs et d’autres localités.

Plus de 28 000 clients étaient toujours privés d'électricité dimanche en fin de journée. « Les effets de la tempête sont bien pires que ce que nous avions initialement prévu », déclare Mme Grewal. Selon elle, les réparations prendront des jours.

C’est la première fois qu’Hydro Manitoba sollicite l’aide d’autres services publics.

En réponse à la déclaration du Manitoba, le gouvernement ontarien se dit prêt à fournir toute l’aide dont la population manitobaine pourrait avoir besoin.

Notre gouvernement a joint [le premier ministre manitobain] Brian Pallister pour lui offrir tout notre soutien, peu importe, la capacité, indique le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, par communiqué.

Il ajoute que le Centre provincial des opérations d’urgence de l’Ontario surveille attentivement la situation et entretient des relations étroites avec les autorités manitobaines.

Une tour de transmission de Portage la Prairie brisée

Hydro Manitoba explique que la tempête a endommagé de grandes tours de transmission et brisé des centaines de poteaux électriques.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michelle Borduas

Winnipeg déclare aussi l'état d'urgence

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, a quant à lui déclaré l’état d’urgence local pour permettre entre autres aux employés municipaux d’avoir accès aux propriétés privées afin de ramasser ou nettoyer les arbres publics tombés.

Samedi, la Ville avait reçu près de 2000 appels en lien avec des arbres et des branches tombés.

L'élagage des arbres brisés et le ramassage des branches tombées comptent parmi les principales tâches auxquelles les employés municipaux s'attellent depuis la tempête. Pour la mener à bien, la Ville a déjà sollicité de l’aide à travers le pays.

Le centre des opérations d’urgence de la Ville de Winnipeg reste actif et la priorité consiste à assurer la sécurité publique, mais les efforts portent maintenant sur le rétablissement, a déclaré le maire Bowman.

M. Bowman a tenu à saluer la résilience des Winnipégois tout en demandant à ceux-ci de faire preuve de gentillesse et de patience, tout en continuant à surveiller leurs proches et familles.

Deux hommes debout devant une affiche bleue.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman (à gauche), réitère que la priorité demeure la sécurité des citoyens.

Photo : Radio-Canada / Laïssa Pamou

Les autorités municipales révèlent en outre que la gestion des dégâts causés par la tempête a déjà un impact financier important. Elles précisent que les coûts devraient augmenter à mesure que le personnel évalue les dommages causés aux infrastructures et au couvert forestier.

Même si la Ville a déjà signé des contrats externes pour faire face aux dommages causés aux arbres, elle réitère qu’il lui faudra du temps pour tout nettoyer.

En plus de nombreux secteurs laissés sans courant électrique, le niveau de certains cours d’eau donne également des sueurs froides aux autorités.

La province surveille notamment la vallée de la rivière Rouge, la région d’Entre-les-lacs, celle de Whiteshell et l’ensemble du sud-est de la province.

Une ligne électrique est écrasée sous une branche d'arbre.

Des lignes électriques ont été endommagées par les chutes de branches et d'arbres, notamment dans le quartier Norwood Flats.

Photo : Radio-Canada / Anie Cloutier

Plusieurs autoroutes sont aussi couvertes de neige, rendant la circulation difficile par endroits et causant la fermeture de plusieurs tronçons.

Manitoba

Conditions météorologiques