•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les tirelires de plusieurs passionnés de musique viennent sans doute d’être cassées

Des gens regardent des disques qui ont été disposés dans des caisses en plastique.

Les organisateurs estiment que les acheteurs avaient des budgets variant de 25 à 1000$.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

De nombreux mélomanes ont profité de la tenue du cinquième Salon du disque de Saguenay, samedi, à Chicoutimi, pour aller y faire leurs emplettes.

Par le passé, cet événement a déjà attiré de 500 à 600 curieux de tous les âges.

Cependant, cette année, les organisateurs étaient persuadés qu'ils allaient en accueillir davantage.

Steve Dallaire, qui est l'un d'entre eux, explique que bien des enfants et des adolescents ont pris l'habitude de se mêler aux autres acheteurs.

Selon lui, leur arrivée inopinée a fait gonfler l'affluence au fil du temps.

M. Dallaire soutient que la popularité du Salon du disque de Saguenay ne se dément pas d'une année à l'autre, car un attachement subsiste pour le bon vieux vinyle et même pour son emballage.

C’est bien beau [la plateforme de distribution musicale] Spotify, mais il n’y a rien comme d’écouter un album au complet, de le virer et d’avoir une pochette, assure-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Musique