•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève à la Sépaq touche les parcs d'Aiguebelle et d'Opémican

Des employés de la Sépaq en grève dans la parc national de la Jacques-Cartier

Des employés de la Sépaq en grève dans les parcs nationaux.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Radio-Canada

Les employés des parcs de la SÉPAQ de l'Abitibi-Témiscamingue poursuivent leur grève pour la fin de semaine de l'Action de grâce.

Le mouvement entamé vendredi concerne une vingtaine de travailleurs des parcs d'Aiguebelle et d'Opémican.

Les employés vont manifester aux entrées des deux sites.

La question salariale est toujours au cœur du conflit explique la présidente régionale du Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ).

Nathalie Garvin espère obtenir l'appui de la population.

Les gens sont les bienvenus dans nos deux parcs en région. Ce qu'on fait c'est qu'on leur remet un petit tract qui fait état de nos revendications. S'ils considèrent que nos revendications sont justes, on leur demande de klaxonner, de nous appuyer. S'ils croient que nos revendications sont justes, de jaser avec nous et d'encourager nos membres, ça leur fait du bien de savoir qu'on ne fait pas ça inutilement, dit-elle.

La grève se poursuit jusqu'à lundi minuit dans 23 parcs nationaux.

Abitibi–Témiscamingue

Relations de travail