•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La monnaie numérique Libra de Facebook confrontée à des défections

Des autocollants montrant le logo de Facebook sur un fond bleu.

Le projet de cryptomonnaie de Facebook voit les défections des spécialistes du paiement eBay, PayPal, MasterCard et Visa.

Photo : Reuters / Stephen Lam

Reuters

Le projet ambitieux de Facebook de créer une nouvelle monnaie numérique appelée Libra a subi un coup dur vendredi avec les défections des géants du paiement MasterCard et Visa.

Les deux groupes ont annoncé leur intention de quitter l'association portant le projet, emboîtant le pas à eBay et au groupe de paiement sud-américain Mercado Pago.

PayPal Holdings a, lui, quitté le groupement il y a une semaine, alors que les régulateurs à travers le monde ont fait part de leurs inquiétudes sur cette cryptomonnaie.

L'association Libra se trouve désormais dépourvue de spécialistes de premier plan du paiement parmi ses membres, ce qui veut dire qu'elle ne pourra plus compter sur un acteur mondial pour aider les consommateurs à convertir leurs devises en Libra et pour faciliter les transactions.

Les autres membres de l'association – parmi lesquels Lyft et Vodafone – sont constitués pour l'essentiel de sociétés de capital investissement, de groupes de télécommunication et de technologies, de spécialistes de la technologie des chaînes de blocs ou d'associations à but non lucratif.

Visa a décidé de ne pas rejoindre l'association Libra à ce stade, déclare la société dans un communiqué.

Nous allons continuer notre évaluation et notre décision finale sera déterminée par un certain nombre de facteurs, dont la capacité de l'association à satisfaire pleinement aux attentes des régulateurs.

Visa

Le responsable du projet, l'ancien dirigeant de PayPal David Marcus, a relativisé la portée de cette annonce tout en reconnaissant que ce n'est pas une bonne nouvelle à court terme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cryptomonnaies

Économie