•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Extinction Rebellion manifeste pour la première fois à Sherbrooke

Des citoyens manifestent sur un passage piéton à Sherbrooke.

Des manifestants se placent sur le passage piéton au feu rouge pour demander au gouvernement de déclarer l'urgence climatique.

Photo : Radio-Canada / Fanny Lachance-Paquette

Radio-Canada

Le quadrilatère formé des rues King Ouest et Jacques Cartier à Sherbrooke a été envahi de messages écologistes. La filiale sherbrookoise du groupe de militants Extinction Rebellion y a tenu sa première action samedi, de 17h à 18h.

Ce n’est pas de la désobéissance civile, c’est vraiment une action pacifique, non violente. On ne va rien bloquer ni empêcher personne de circuler, lance d’emblée la porte-parole du groupe Extinction Rebellion à Sherbrooke, Charlotte Crevier.

Extinction Rebellion manifeste pour la première fois à Sherbrooke

Les manifestants se sont placés devant les automobilistes durant les feux rouges en tenant des pancartes. Ils se sont retirés sur les trottoirs lorsque le feu devenait vert.

On veut que les médias et le gouvernement soient honnêtes envers la population quant à la réelle ampleur de la crise écologique [...] On veut des engagements et des promesses clairs des partis au pouvoir et on veut que le gouvernement déclare l’urgence climatique.

Charlotte Crevier, porte-parole du groupe Extinction Rebellion à Sherbrooke

Les manifestants demandent au gouvernement de déclarer l'urgence climatique et de mettre en place des mesures pour contrer les émissions de gaz à effet de serre. Charlotte Crevier souligne que les citoyens sont appelés à se joindre au mouvement.

Cette action est organisée dans le cadre de la semaine de la rébellion mondiale qui achève samedi.

C’est un mouvement qui vise la désobéissance civile non violente afin de lutter contre la crise climatique et l’effondrement écologique qu’on vit en ce moment, ajoute la porte-parole sherbrookoise.

Des actions à travers la province

Tôt mardi dernier, trois manifestants d'Extinction Rebellion ont provoqué la fermeture complète du pont Jacques-Cartier à Montréal en grimpant sur la structure du pont.

Plus tard en fin de journée, d'autres membres du groupe écologiste ont bloqué le boulevard René-Lévesque au centre-ville de Montréal jusqu'à tard en soirée.

Des manifestations sont également prévues samedi à Québec.

Extinction Rebellion a vu le jour au Royaume-Uni à la fin de 2018, à l'initiative d'universitaires notamment, et s'inspire de la stratégie de lutte pour les droits civiques aux États-Unis, dans les années 1960.

Le mouvement s'est étendu grâce aux réseaux sociaux et revendique aujourd'hui 500 groupes dans 72 pays.

Estrie

Changements climatiques