•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux adolescents d'Halifax découvrent un fossile vieux de 300 millions d'années au N.-B.

Plusieurs chercheurs se réjouissent d'une découverte qui pourrait permettre d'en apprendre plus sur l'histoire de la province avant l'arrivée des humains.

Un fossile.

Deux garçons de 15 ans sont tombés sur un fossile vieux de 300 millions d'années.

Photo :  CBC

Radio-Canada

Deux adolescents d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, viennent de découvrir au Nouveau-Brunswick un fossile vieux de plus de 300 millions d'années.

C'est une histoire vieille de 300 millions d'années qui est sur le point de se dévoiler au grand jour.

Rowan Norrad et Luke Allen marchaient le long des rives de Grand Lake lorsqu'ils sont tombés sur des fossiles, qui seraient en fait des traces de pas et de sentiers de reptiles, d'amphibiens et d'invertébrés.

Ces pistes sont les premières de ce genre et de cette période à être découvertes dans la province, selon Matt Stimson, conservateur adjoint au Musée du Nouveau-Brunswick.

Le conservateur indique que la province avait déjà des empreintes un peu plus vieilles et un peu plus jeunes dans ses archives, dont beaucoup de plantes fossiles datant de cette période, mais que rien ne prouve que des animaux étaient présents sur le territoire à cette époque.

Rowan et Allen aident maintenant Matt Stimson et d'autres chercheurs sur le terrain, afin d'étudier leurs découvertes et le site en question.

Trois hommes explorent un site rocheux.

Matt Stimson est présentement sur le site en compagnie de Luke et Rowan afin d'en apprendre davantage sur leur importante découverte.

Photo :  CBC

Cette découverte comble une lacune importante pour le Nouveau-Brunswick

Matt Stimson, conservateur au Musée du Nouveau-Brunswick

C'est un nouveau site d'explorations pour ces chercheurs de la région, qui se disent impressionnés de voir qu'il a été découvert par deux scientifiques en herbe.

Ce qui est vraiment impressionnant chez Luke et Rowan, c'est qu'ils passent vraiment de chasseurs de trésor… à scientifiques, et ce, à un si jeune âge, dit M. Stimson.

Le passe-temps de deux adolescents

Rowan Norrad et Luke Allen ne sont pas tombés complètement par hasard sur ces drôles de roches, ils cherchent des fossiles depuis plusieurs années lors de sorties en nature qu'ils préparent ensemble.

Les jeunes hommes racontent que leur passion a commencé lorsque le père de Rowan lui a montré qu'on pouvait trouver des vestiges et des empreintes dans les pierres. Il n'était âgé que de 5 ans à l'époque.

Il dit que le fossile qu'il a trouvé avec son ami à Grand Lake n'est pas le premier sur lequel il tombe lors d'une sortie.

Luke Allen raconte pour sa part que c'est son ami Rowan qui lui a fait découvrir cette passion, après avoir passé du temps avec lui et sa famille.

Ils exploraient Grand Lake étant donné que la famille de Rowan était en vacances dans son chalet non loin de l'endroit. Lorsqu'ils sont tombés sur ces pierres, ils savaient qu'ils avaient entre les mains quelque chose d'important.

De retour en Nouvelle-Écosse, Luke Allan a discuté de leurs trouvailles avec le géologue John Calder durant une foire scientifique. Le géologue a alors indiqué au jeune homme que son ami et lui venaient de faire une découverte significative pour l'histoire du Nouveau-Brunswick.

John Calder a mis les garçons en contact avec les responsables du Musée du Nouveau-Brunswick, qui ont demandé à Matt Stimson d'étudier le dossier.

M. Stimson est présentement sur le site, en compagnie de Luke et Rowan, afin d'en apprendre davantage.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Préhistoire