•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'étonnante vitalité artistique de Medicine Hat

Un homme se tient debout devant un immeuble, dehors.

Le Franco-Albertain Tobie Laliberté présente ses coups de coeur de Medicine Hat.

Photo : Trampas Brown

Radio-Canada

Vous connaissez la ville de Medicine Hat? Elle est souvent perçue comme un simple arrêt routier entre Calgary et la Saskatchewan, sur la Transcanadienne ou comme étant "Gas city", la ville du gaz naturel. Mais c'est aussi une ville très artistique, et peu de gens la connaissent sous cet angle. Tobie Laliberté nous fait découvrir son Medicine Hat.

Le tipi de Medicine Hat.

Le tipi de Medicine Hat est un des emblèmes de la ville.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Arrivé dans la municipalité en 2003, Tobie Laliberté travaille pour la Ville comme coordonnateur de marketing et promoteur depuis neuf ans. Selon lui, Medicine Hat offre une vie artistique sous-estimée.

Je pense que, proportionnellement, il y a une scène artistique qui est assez foisonnante à Medicine Hat. Je pense qu'il y a une belle scène culturelle. Il y a des groupes de théâtre musicaux, des troupes de théâtre, des artistes locaux en musique, dans les beaux-arts et avec Medalta, il y a aussi tout le côté céramique. D'ailleurs, je dirais que Medicine Hat est la Mecque de la céramique au Canada. Alors, oui, la ville a vraiment une belle scène culturelle.

Tobie Laliberté, coordonnateur marketing et promoteur, Medicine Hat

Premier arrêt, Medalta. Tobie nous présente le musée, un endroit où l'on peut découvrir les débuts de l'industrie de la céramique, où l'on peut voir des artisans travailler, des artistes en résidence et leurs expositions.

En 2008, Medalta a reçu du financement pour améliorer son programme d'artistes en résidence. Le centre Shaw a été le premier centre offrant ce programme, à Medalta. Grâce au financement un deuxième centre a été créé au centre-ville de Medicine Hat : Hive Artists' Hub, destiné aux artistes en résidence en arts visuels.

C'est d'ailleurs le deuxième coup de coeur de Tobie Laliberté, le Hive Artists' Hub. Tobie a été engagé par Medalta pour fonder et diriger ce nouveau lieu de création à ses débuts. Il accueille maintenant neuf artistes en arts visuels et est ouvert à tous genres de créations et de médias.

Devanture d'un centre pour artistes en résidence.

Le centre est situé 2e rue S.-E., au coeur du centre-ville de Medicine Hat.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

C'est le temps de la pause-café. Pourquoi ne pas s'arrêter au troisième coup de coeur de Tobie, à la brûlerie Madhatte? Elle est en fait la seule brûlerie de la ville, et c'est là que Tobie achète son café frais, une fois par semaine.

Un homme tient dans ses mains un sachet de café, dans un restaurant.

Tobie Laliberté raconte que lorsque le petit restaurant brûle ses grains, c'est tout le centre-ville qui sent le bon café.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Prochain arrêt, presque en face du café, dans la 3e Rue, au centre-ville, Tobie nous fait visiter Trex, une galerie qui héberge les expositions itinérantes de la Fondation pour les arts de l'Alberta.

Tobie Laliberté fait visiter Trex

La visite se termine au Centre des arts et du patrimoine de l'Esplanade, là où Tobie travaille. Mais c'est plus qu'un lieu de travail, c'est tout un centre créatif : galerie, théâtre et archives, entre autres. Tobie nous y invite.

La journée est presque terminée. Tobie a voulu garder un petit mot pour la fin.

Venez visiter Medicine Hat!

Alberta

Société