•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Autochtones exhortés à voter stratégiquement

Une main dépose un bulletin de vote dans une boîte de scrutin.

La Nation Anichinabée représente 40 communautés autochtones et environ 65 000 membres. C’est environ le tiers de la population qui habite dans les réserves en Ontario.

Photo : iStock

Radio-Canada

C’est le chef du Grand conseil Anichinabé, Glen Hare, qui lance un appel aux membres des Premières Nations en cette première journée de vote par anticipation.

Les bureaux de scrutin par anticipation seront ouverts du 11 au 14 octobre et la journée de l’élection est le 21 octobre, dit-il dans un communiqué.

Vote stratégique

Même si nous devons travailler avec tous les partis, les citoyens de la Nation Anichinabée devraient voter stratégiquement, poursuit M. Hare. C’est important de tenir compte que nous devons travailler avec le parti qui sera au pouvoir.

Le grand chef du Grand conseil Anichinabé explique que jusqu’au jour où les Premières Nations pourront traiter d’égal à égal avec le gouvernement fédéral, il est important que les Autochtones se prévalent de leur droit de vote.

Sortez voter, amenez votre famille, amenez quelqu’un qui n’a jamais voté.

Glen Hare, grand chef du Grand conseil de la Nation Anichinabée
Un homme en costume autochtone traditionnel est entouré de personnes.

Le grand chef du Grand conseil de la Nation Anichinabée, Glen Hare, souhaite voir ses concitoyens se rendre en grand nombre au vote par anticipation en fin de semaine, ou lors du scrutin le 21 octobre.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Ratel

M. Hare croit qu’il est important que les leaders Anichinabés aident leurs membres à connaitre les positions des candidats locaux et leurs partis sur les dossiers touchant les Premières Nations.

Il invite ses concitoyens à consulter les plateformes des partis politiques et les enjeux sur le site web de l'Assemblée des Premières Nations.

Carte d’identité

Les électeurs sans pièce d’identité avec photo doivent présenter deux autres pièces d’identité, dont une avec leur adresse domiciliaire.

Des maisons dans une réserve autochtone.

Selon Glen Hare, beaucoup de résidents des Premières Nations ont besoin d’une lettre de leur conseil de bande attestant qu’ils habitent dans leur communauté pour pouvoir exercer leur droit de vote.

Photo : Radio-Canada / Riley Laychuk

Plusieurs résidences dans les réserves n’ont pas d’adresse ou un manque de logement signifie que certains de nos membres sont hébergés par d’autres et n’ont pas une adresse personnelle, explique le chef Hare.

Selon Élections Canada les conseils de bande peuvent envoyer des lettres à leurs membres.

Elles servent comme l’une des pièces d’identité à produire pour aller voter.

Un homme tient un stylo et est assis à un bureau.

Réjean Grenier est porte-parole pour Élections Canada.

Photo : Travis Gagnon

C’est semblable à la procédure pour les sans-abri, explique Réjean Grenier d’Élections Canada.

Une lettre de confirmation d’adresse doit d’abord être délivrée par l’organisme qui vient en aide à la personne itinérante afin qu’elle puisse procéder à son inscription sur la liste électorale.

Nord de l'Ontario

Élections fédérales