•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une militante arrêtée pour avoir versé du colorant dans la fontaine de Tourny

Certains des militants simulent la mort, pendant qu'un autre livre un discours avec un porte-voix.

Après avoir ajouté du colorant rouge dans l'eau, certains des militants ont simulé la mort pendant qu'un autre livrait un discours.

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

Érik Chouinard

Des militants du groupe Extinction Rebellion ont mis du colorant rouge dans l'eau de la fontaine de Tourny vendredi matin. Une militante de 32 ans a été arrêtée pour méfait.

On a voulu illustrer le sang des victimes innocentes des changements climatiques par du colorant rouge dans la fontaine, souligne Anne Rufiange, l’une des porte-parole d'Extinction Rebellion à Québec.

Ils étaient un peu moins d’une dizaine de militants réunis vers 9 h en face de l'Assemblée nationale. C’est sûr que pour faire des actions comme aujourd’hui, on n’a pas nécessairement besoin d’être nombreux pour avoir un impact, soutient la co-porte-parole.

La fontaine avec son eau rouge.

L'eau de la fontaine de Tourny est teinte en rouge.

Photo : Radio-Canada / Érik Chouinard

Le coup d'éclat s'inscrit dans une série d'actions entreprises par le groupe à Québec et partout dans le monde dans ce qui est qualifié de semaine internationale de la rébellion.

Nous avons déjà fait deux actions cette semaine pour dénoncer l’inaction des gouvernements dans les politiques pour réduire les GES de façon drastique pour atteindre le zéro d’émission nette, affirme Anne Rufiange.

La statue de grenouille qui crache de l'eau avec des gouttes de colorant sur le corps.

Une des grenouilles de la fontaine de Tourny a reçu une partie du colorant rouge.

Photo : Radio-Canada / Érik Chouinard

Jeudi matin, des membres d’Extinction Rebellion avaient déployé une banderole au-dessus de l’autoroute Henri-IV, sur le viaduc du chemin Saint-Louis.

Le groupe a des revendications écologistes.

Le groupe a des revendications écologistes.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Boivin

Samedi, le groupe prévoit des manifestations à plusieurs endroits dans la Ville de Québec.

Les manifestants seront appelés à se vêtir de noir et à se positionner à différentes intersections achalandées, notamment près des centres commerciaux à Sainte-Foy, dans le quartier Saint-Roch et dans le quartier Limoilou.

Un groupe international

À travers le monde, Extinction Rebellion se fait de plus en plus reconnaître pour ses coups d’éclat et ses actes de désobéissance civile.

On a déjà tout essayé pour que les gouvernements nous écoutent, on était 600 000 à marcher partout au Québec pour réclamer des actions concrètes et drastiques, mais on ne nous écoute pas donc il faut prendre des moyens plus extrêmes pour que le système réagisse, plaide Anne Rufiange pour justifier les actions du mouvement.

Anne Rufiange en entrevue en face la fontaine de Tourny.

Anne Rufiange, une des co-porte-paroles d’Extinction Rebellion Ville de Québec.

Photo : Radio-Canada / Érik Chouinard

Le groupe a vu le jour au Royaume-Uni en octobre 2018. À Québec, Extinction Rebellion a tenu une première action de visibilité en juin cet été.

Avec les information de Pierre-Alexandre Bolduc et d'Alain Rochefort

Québec

Environnement