•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ex-enseignant condamné pour exploitation sexuelle est libre

Roger Jabbour

Roger Jabbour a été condamné en janvier 2019 pour attouchements sexuels et exploitation sexuelle.

Photo : CBC/John Robertson

Radio-Canada

Un ancien enseignant de l'Île-du-Prince-Édouard condamné pour des gestes à caractère sexuel a obtenu une libération conditionnelle totale.

En janvier, un juge de la Cour provinciale de l'Île-du-Prince-Édouard a condamné Roger Jabbour à 15 mois de détention.

L'ancien enseignant de musique dans une école secondaire de Charlottetown avait été reconnu coupable d'avoir exploité sexuellement trois anciennes élèves, de 2012 à 2015.

Le juge John Douglas avait décidé d'imposer à l'homme aujourd'hui âgé de 67 ans une peine plus sévère que la peine minimale obligatoire d'un an.

Le magistrat avait insisté sur le fait qu'en tant qu'enseignant, Roger Jabbour se trouvait en position d'autorité au moment des faits.

Le sexagénaire a tout de même obtenu une libération conditionnelle totale, au mois d’août, après avoir purgé moins de la moitié de sa peine.

Selon la Commission des libérations conditionnelles du Canada, Roger Jabbour ne représente pas un risque indu pour la collectivité.

Dans leur décision, les commissaires ne se disent cependant pas convaincus que l'ancien enseignant assume entièrement la responsabilité de ses gestes.

La Commission lui impose une condition. Il doit se soumettre à une évaluation de son comportement et suivre une thérapie au besoin.

Les commissaires préviennent le public que l'homme pourrait représenter un plus grand risque s'il ne respecte pas cette condition.

Avec des renseignements de François Pierre Dufault et de Sally Pitt

Île-du-Prince-Édouard

Crimes et délits