•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boom économique à Asbestos

Une pelle mécanique dans le parc industriel d'Asbestos à côté de deux autres usines déjà en activité.

Depuis deux ans et demi, 13 entreprises ont investi 21 millions de dollars pour s’implanter ou s’agrandir dans le parc industriel d'Asbestos.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La diversification économique est bel et bien en marche à Asbestos qui connaît des investissements records depuis les deux dernières années. En 30 mois, 13 entreprises ont investi 21 millions de dollars en fonds privés et publics pour s’implanter ou s’agrandir.

Pour tous les projets en cours et à venir, le Fonds de diversification économique a joué un rôle déterminant. Depuis deux ans et demi, le parc industriel d'Asbestos a accueilli neuf nouvelles entreprises en plus de quatre agrandissements d'entreprises déjà existantes.

Ce fonds avait été promis à la suite de l'annulation du prêt à Mine Jeffrey au lendemain de la victoire du Parti québécois en 2012. Six secteurs d'activité avaient été ciblés : la transformation métallique spécialisée, la transformation agroalimentaire, la production agricole spécialisée, le tourisme, les technologies environnementales et les services technologiques.

Le président de Nordik Blades, Hugo Michel dans son usine en construction

Le président de Nordik Blades, Hugo Michel, annonce que son usine Nordik Blades va tripler en superficie et 20 nouveaux emplois seront créés.

Photo : Radio-Canada

Le président de Nordik Blades, Hugo Michel, soutient que, sans ce fonds, son entreprise de pièces d'usure pour l'entretien des routes n'aurait jamais connu autant d'essor. Au cours des prochains mois, l'usine va tripler en superficie et 20 nouveaux emplois seront créés. Au total, 45 personnes y travailleront. Nous sommes très, très confiants. On prévoit doubler notre chiffre d'affaires d'ici cinq ans, dit-il.

Non seulement les entreprises actuelles connaissent du succès, mais plusieurs autres viendront s'ajouter. Entre autres, une usine de fabrication de mini maisons intelligentes est en construction et un fabricant de maisons modulaires à haut rendement énergétique s'installera prochainement dans le parc industriel. Des nouveaux venus qui ont de quoi réjouir le directeur de la Corporation de développement socio-économique d'Asbestos, Martin Lafleur. C'était un champ avant et depuis les 30 derniers mois, on a vu arriver Concept Promet, Soudures Marc Nadeau, Axial, énumère-t-il.

Hugues Grimard devant des entreprises en construction.

Le maire d'Asbestos, Hugues Grimard, se réjouit qu'il n'y ait plus de bâtiment vacant dans la municipalité.

Photo : Radio-Canada

Il n'y a plus aucun bâtiment industriel de vacant à Asbestos. Les terrains se vendent rapidement.

Hugues Grimard, maire d'Asbestos

La presque totalité des 50 millions de dollars du Fonds de diversification économique de la MRC des Sources a été utilisée, mais pas question de s'arrêter en si bon chemin. La Ville souhaite acquérir de nouveaux terrains pour agrandir son parc industriel. Le rêve qu'on avait il y a quelques années, on peut dire qu'il est devenu réalité, se réjouit le maire.

Des portes ouvertes auront lieu ce samedi chez les entrepreneurs qui investissent dans l'avenir d'Asbestos.

Estrie

Entrepreneuriat