•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le débat analysé par des étudiants du Cégep de Sainte-Foy

Des étudiants regardent vers une scène

Environ 200 étudiants du Cégep de Sainte-Foy ont assisté à la retransmission du débat électoral fédéral, qui avait lieu jeudi soir.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Nicolas Vigneault

Plus de 200 étudiants du Cégep de Sainte-Foy, dont plusieurs voteront pour la première fois, étaient réunis pour assister au débat des chefs jeudi soir.

Le premier thème abordé, l’environnement, a notamment touché les jeunes cégépiens. D’ailleurs, le chef Jagmeet Singh a bien fait rigoler l’audience lorsqu’il a affirmé que M. Trudeau est M. Pipeline, M. Scheer est M. Pipeline et M. Bernier est M. Pipeline.

Je trouve qu’il amène les choses de façon concise et il ne s’obstine pas à essayer de parler en même temps que tout le monde, a souligné Jeanne Huard, qui dit avoir été impressionné par la performance du chef du NPD.

Certains étudiants ont souligné le fait que les échanges ont amené beaucoup d’attaques personnelles au détriment des débats d’idées. Tu ne gagneras même pas en Beauce, a lancé Andrew Scheer à Maxime Bernier. M. Trudeau flashe à gauche durant la campagne et tourne à droite quand il arrive au pouvoir, a dit Jagmeet Singh.

Souvent, ils vont dévier des questions et ils vont rabaisser les autres et c’est ça que j’ai trouvé un peu plate dans le débat, a confié Victoria Laflamme.

Des jeunes sont assis dans une grande salle et regardent la retransmission d'un débat électoral.

Certains ont trouvé que le débat demandait beaucoup de concentration, mais ils sont heureux d'avoir participé à l'activité.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Des étudiants qui ne partagent pas du tout les idées du chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, admettent toutefois apprécier l’authenticité de l’élu beauceron. Il est un des seuls chefs de parti qui maintient sa position d’équilibrer le budget. Je trouve que ça prend beaucoup d’audace pour faire ça et c’est pas du pelletage de nuages, a affirmé Olivier Brisson.

Pour de nombreux jeunes, le débat aura tout de même permis d’en savoir un peu plus sur les plateformes des partis. Par exemple, je ne connaissais pas le plan économique des verts et là je suis plus au courant de ce qu’ils veulent, a expliqué Louis Zuniga.

Qui a gagné le débat?

En majorité, les étudiants interrogés estiment que le chef du Bloc québécois a marqué des points au cours de la soirée.

M. Blanchet se tient bien. Il a de bons points. Il amène des faits et il a des chiffres, a analysé Samuel Maltais. Yves-François Blanchet est capable de rester droit sur les enjeux du Québec, a estimé Olivier Bisson

Je trouve que le NPD s’est beaucoup démarqué par rapport à l’environnement. Les conservateurs, beaucoup moins par rapport à ça, a conclu Magalie Provencher.

Notre dossier Élections Canada 2019

Québec

Politique fédérale