•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre des Affaires municipales appelle Rob Vagramov à prendre un congé temporaire

Plan serré du profil de Robert Vagramov.

Le maire de Port Moody, Robert Vagramov, a pris congé de ses fonctions de mars à septembre 2019.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dick

Radio-Canada

La ministre des Affaires municipales de la Colombie-Britannique, Selina Robinson, demande au maire de Port Moody, Robert Vagramov, de prendre un congé temporaire comme le lui demande son conseil municipal jusqu'à la fin du processus judiciaire en cours, car il fait l'objet d'une accusation d'agression sexuelle.

« C’est en train de déchirer la communauté, a dénoncé la ministre Robinson. J’espère que le maire écoutera sa communauté et prendra la bonne décision. »

Robert Vagramov fait face à une accusation d'agression sexuelle envers une femme à Coquitlam en 2015 alors qu’il était conseiller municipal. Cette accusation pourrait être suspendue, car le procureur spécial a accepté de considérer des mesures non judiciaires pour le maire. La poursuite sera close si l’accusé satisfait aux critères de ces mesures et consent à un accord de résolution. Si l’accusation d’agression sexuelle est ainsi suspendue, Robert Vagramov se retrouverait avec un casier judiciaire vierge. Sa prochaine comparution en cour est prévue le 13 novembre.

Mardi, le conseil municipal s'est prononcé sur une motion demandant au maire Vagramov de prendre un congé prolongé en raison des accusations d'agression sexuelle qui pèsent contre lui. La motion a été adoptée à 4 contre 3 peu après minuit. Le maire n'a pas encore répondu à la demande, mais a affirmé qu’il y réfléchissait sans toutefois préciser quand il prendra sa décision.

Impossible de le déloger pour l’instant

En Colombie-Britannique, il est impossible de démettre de ses fonctions les élus municipaux accusés ou coupables de crimes graves.

Toutefois, la ministre des Affaires municipales veut changer cet état de fait durant son mandat. Elle souhaite déposer un projet de loi au cours des deux prochaines années qui prendrait en compte ce genre de situation.

Nous envisageons de regarder ces questions de près et d'aller de l’avant.

Selina Robinson, ministre provinciale des Affaires municipales

L'Union des municipalités de la Colombie-Britannique (UBCM) a demandé à Victoria de modifier la loi, il y a 13 mois. L'UBCM a alors appelé le gouvernement provincial à proposer une loi qui forcerait les politiciens municipaux à prendre un congé prolongé payé dès que la Couronne approuve des accusations à leur endroit jusqu’à la fin des procédures judiciaires.

Avec les informations de CBC

Colombie-Britannique et Yukon

Politique municipale