•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le RTC s’associe à Communauto pour une offre « intégrée »

Une voiture du service d'autopartage Communauto à Québec

Fondé à Québec, le service d'autopartage Communauto célèbre ses 25 ans

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À partir du printemps 2020 et pour 10 dollars de plus, il sera possible pour les abonnés mensuels du Réseau de Transport de la Capitale d'avoir accès à une voiture en autopartage de Communauto.

Lors du déploiement final du projet prévu pour 2020, les usagers du RTC auront accès à un « forfait intégré », a annoncé jeudi Rémy Normand, président du RTC.

Pour un total de 99$ par mois, les détenteurs de laissez-passer général pour un mois donné pourront louer une voiture pour une période de 30 minutes, et ce, 10 fois.

Le RTC identifie clairement Communauto comme un joueur-clé et nous sommes très fiers d'avoir franchi cette étape qui marque véritablement le premier pas du développement de la mobilité intégrée à Québec, estime M. Normand.

Pour que l'autopartage déploie tous ses bénéfices, il faut qu'il soit jumelé à une offre de transport en commun solidement implantée, se réjouit Benoît Robert, président et fondateur de Communauto.

Stationnements réservés et application mobile

À partir de cet automne, le RTC consacrera deux espaces de stationnement identifiés pour les voitures de Communauto dans cinq de ses Parc-O-Bus locaux et un régional. Lors d’un autre volet du projet, ce nombre augmentera à 8.

Les Parcs-O-Bus avec deux places réservées

  • 41e Rue / 1re Avenue
  • Carrefour Les Saules
  • Jardin zoologique
  • Promenades Beauport
  • Pie-XII (coin Quatre-Bourgeois)
  • Le Gendre
  • Bastien (à venir)
  • Sainte-Anne (à venir)

Les données de Communauto seront également intégrées à l’application du RTC, Nomade.

Elle permettra de suivre en temps réel les voitures Communauto, tout comme les autobus du Réseau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Économie