•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Liberty Wine vendra ses vins dans un supermarché Whole Foods

Des bouteilles de vin sur un présentoir et sur des étagères dans une boutique.

Le magasin de vins Liberty Wine sur l'île Granville

Photo : Radio-Canada

Noémie Moukanda

Liberty Wine Merchants ouvrira dès l'année prochaine un magasin d'alcool qui vendra uniquement du vin au sein du supermarché Whole Foods de la rue Cambie à Vancouver.

La compagnie a pris cette décision il y a cinq ans lorsqu'elle a appris que son bail ne serait pas renouvelé. Des pourparlers s'en sont suivis avec la Ville de Vancouver et plusieurs épiceries, explique Robert Simpson, le directeur général de Liberty Wine Merchants.

Avec le temps, [Whole Foods] est devenu un partenaire plus évident pour nous.

Robert Simpson, directeur général, Liberty Wine Merchants

Le magasin intégré a reçu l'approbation de la Commission de dérogation de la Ville de Vancouver ainsi que de la province. Liberty Wine Merchants est par contre en attente du permis de construction pour cette boutique qui sera de petite taille de moins de 46 mètres carrés, à côté du service à la clientèle, précise Robert Simpson.

Plan serré de l'enseigne de Liberty Wines.

L'une des enseignes du magasin de vin Liberty Wine Merchants

Photo : Radio-Canada

La compagnie proposera une sélection spécifique de vins britanno-colombiens et internationaux.

Nous nous concentrerons sur les petits producteurs, sur des vins qui ne sont généralement pas disponibles dans les magasins d'alcool du gouvernement ni dans les magasins privés de bière et de vins.

Robert Simpson, directeur général, Liberty Wine Merchants

Les avantages d'un tel partenariat

Le directeur de Liberty Wine Merchants trouve deux avantages à ce partenariat avec le géant américain de l'alimentation. Étant donné qu’il est très difficile de trouver des espaces à louer, cette association évite à l'entreprise de payer pour une surface pendant de cinq ans, le temps que cela lui a pris pour effectuer toutes les demandes, affirme Robert Simpson.

De plus, une telle formule vient avec des facilités comme les espaces de stationnement, mais surtout une clientèle particulière.

L'enseigne du magasin Whole Foods devant sa porte principale.

Le supermarché Whole Foods au coin de la 8e Avenue et de la rue Cambie à Vancouver

Photo : Radio-Canada

Les clients de Whole Foods cherchent des produits biologiques, la qualité et le caractère unique des produits sont importants pour eux. Et c'est pareil pour nous.

Robert Simpson, directeur général, Liberty Wine Merchants

M. Simpson précise que Whole Foods et Liberty Wine sont parvenus à une entente qui fera que les prix des bouteilles seront les mêmes que ceux de ses autres magasins.

Une question de licence

Pour le consultant en vins, Bruno Gervès, il ne faut pas s'attendre nécessairement à une multiplication de ce genre de partenariat. Car, explique-t-il, c'est toujours pareil, le nombre de licences en Colombie-Britannique ne change pas. Ce n'est donc pas tous les supermarchés qui peuvent se permettre de vendre du vin, à moins qu'une boutique transfère son commerce dans son édifice.

Et si une épicerie devait le faire, plusieurs règles viendraient aussi lui mettre les bâtons dans les roues, dont celle de se tenir à une distance d'un kilomètre d'un autre magasin de vente d'alcool.

Bruno Gervès rappelle aussi que si Liberty Wine Merchants peut offrir des vins étrangers dans sa boutique au Whole Foods, c'est parce que plusieurs pays avaient accusé la province de ne pas respecter les traités commerciaux internationaux et de faire de la concurrence déloyale en limitant la vente de vins dans une épicerie aux produits de la Colombie-Britannique. Cet été, ils ont eu gain de cause en cour.

Colombie-Britannique et Yukon

Entrepreneuriat