•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Liz S. Gagné entend poursuivre son mandat

Liz S. Gagné.

Liz S. Gagné a annoncé son intention de rester en poste.

Photo : Radio-Canada

Claude Bouchard
Mis à jour le 

Liz S. Gagné a annoncé son intention de rester à la présidence de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay.

Lors d’une assemblée extraordinaire jeudi soir, la présidente a fait une courte déclaration devant la dizaine de personnes présentes.

Elle a affirmé qu’elle désirait poursuivre son mandat.

Du même souffle, elle a annoncé qu’elle allait se retirer de la prise de décision en ce qui concerne Chantale Cyr.

Elle a par ailleurs mentionné qu’elle n’agirait plus comme porte-parole du Conseil dans ce dossier.

Déclaration de Liz S. Gagné :

« Dans un premier temps, je désire mentionner que je compte poursuivre mon mandat à titre de présidente de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay. Je souhaite continuer d’avancer et concentrer toutes nos actions à venir sur la mission première de la Commission scolaire, soit de fournir aux enfants de notre territoire des milieux d'apprentissages épanouissants ainsi que l’accompagnement et les ressources pour favoriser la réussite scolaire. Je remercie sincèrement l’ensemble de la Commission scolaire, soit les cadres scolaires, les cadres-écoles, les enseignants, les professionnels, le soutien pour leur dévouement pour cette mission. Malgré les bouleversements que nous vivons actuellement, ils ont toujours toujours été là pour l’ensemble des enfants.

Dans un deuxième temps, j’ai pris la décision par souci d’impartialité, de me retirer du vote de ce soir concernant le dossier de Mme Chantale Cyr.

Compte tenu de ce choix, je n’agirai plus à titre de porte-parole concernant le dossier de Mme Cyr.

Faisant suite à cette décision, le conseil des commissaires procédera à la nomination d’un représentant, d’un porte-parole. Donc, aux médias, je n’effectuerai aucun commentaire et ne procéderai à aucune entrevue. »

Liz S. Gagné a ensuite demandé le huis clos. Elle a justifié cette décision parce qu’il s’agissait de discussions à propos d’un employé.

Au terme de ce huis clos d’une vingtaine de minutes, le conseil n’a pris aucune décision quant à la suite à donner au jugement du Tribunal administratif du 30 septembre.

Les deux parties ont le droit de demander une révision du jugement.

Il nous manque trop d’éléments pour qu’on puisse prendre une décision éclairée. Ce qu’on se dit c’est : "Attendons puisque Mme Cyr a jusqu’au 14 pour déposer ses demandes”. À ce moment-là, on va pouvoir refaire tous ensemble une analyse du dossier, connaître tous les éléments auxquels on fait face , a expliqué le commissaire Carl Bergeron.

Il a aussi ajouté que la Commission scolaire n’avait pas l’intention d’allonger les procédures indûment.

Le commissaire a d’ailleurs été nommé comme nouveau porte-parole dans le dossier de l’ex-directrice générale.

Carl Bergeron.

Le nouveau porte-parole de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Carl Bergeron.

Photo : Radio-Canada

Carl Bergeron a été désigné dans cette fonction puisqu’il n’était pas au conseil au moment où les faits sont survenus. Il a été élu en 2018.

Questionné sur la décision de Liz Gagné de rester en poste, il a mentionné qu’elle avait été élue démocratiquement par les payeurs de taxes.

Nous n’avons pas à lui demander ou pas de démissionner, elle a le droit de terminer le mandat si elle le décide.

Carl Bergeron, porte-parole, conseil des commissaires

Il a ajouté qu’aucun commissaire n’avait décidé de démissionner.

Carl Bergeron a affirmé qu’ils souhaitaient tous regarder vers l’avenir et mettre le dossier de Chantale Cyr derrière eux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Relations de travail