•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élèves fabriquent une serre avec des milliers de bouteilles d'eau

Dans un garage, des élèves sont dans une structure de bois avec des murs en plastique.

Les enseignants estiment qu’entre 5000 et 6000 bouteilles seront nécessaires pour construite la serre.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Depuis mai dernier, 75 élèves de l’école secondaire Marcel-Raymond de Lorrainville participent à la construction d’une serre constituée de bouteilles de plastique à usage unique.

En pleine heure du midi, plusieurs élèves se réunissent dans l'atelier de menuiserie de l'école et découpent des bouteilles de plastique, les enfilent sur des bâtons de bambou et les installent à la structure de bois qui forme la serre.

Les élèves de 2e secondaire se sont inspirés d’images vues sur Internet pour créer le propre modèle de serre. Des photos démontrant l’accumulation de plastique dans les océans les ont particulièrement poussés à participer au projet.

Je ne croyais vraiment pas qu’il y avait tant de bouteilles en circulation. Il y en a vraiment beaucoup. Il y a beaucoup de monde qui s’est rendu compte, en les apportant ici, qu’ils en consommaient, constate Sébany Gironne, un élève du groupe.

Gros plan sur des bouteilles de plastiques enfilées autour de petits bâtons de bois.

Les élèves travaillent à construire la serre pendant l'heure du dîner.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Alors que le projet a été initié dans le cours de science et technologie l’an passé, la serre sera terminée d'ici quelques jours et le groupe projette d’en réaliser deux autres pendant l’année scolaire.

Des bouteilles d'eau consommées au Témiscamingue

Les bouteilles ont été recueillies dans les commerces du Témiscamingue et par des appels lancés sur les réseaux sociaux.

Dans une salle de style industriel, des élèves manipulent des bouteilles de plastique sur des tables de bois.

Les élèves découpent des bouteilles de plastique, les enfilent sur des bâtons de bambou et les installent à la structure de bois.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Le nombre de bouteilles utilisées pour la serre n’a pas encore été comptabilisé, mais les enseignants estiment qu’entre 5000 et 6000 bouteilles seront nécessaires.

Une fois qu’ils vont voir le nombre de bouteilles qu'on utilise juste au Témiscamingue, ça va sûrement, du moins, j’espère, diminuer l’achat des bouteilles de plastique.

Lucille Bougie, enseignante en science et technologie

L’enseignante en science et technologie, Lucille Bougie, espère que ce nombre sensibilisera la population.

Elfie Fréchette, elle aussi en 2e secondaire, va encore plus loin dans son désir de voir les choses changer.

Il n'y a pas juste notre école qui peut faire ça. Toutes les écoles au Québec, ce serait le fun qu’elles le fassent aussi. Ça conscientise beaucoup, explique-t-elle.

La serre doit être complétée d’ici le 27 octobre afin que les classes puissent obtenir une subvention de la Fondation Monique-Fitz-Back.

Déjà, les idées affluent pour pouvoir transformer les bouchons récupérés avec les bouteilles de plastique.

Abitibi–Témiscamingue

Matières résiduelles