•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’eau chlorée déversée n’est pas la cause du déclin d’huîtres à Tracadie

La production d'huîtres n'est plus ce qu'elle a déjà été dans la baie de Tracadie.

La production d'huîtres n'est plus ce qu'elle a déjà été dans la baie de Tracadie.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La mortalité d’huîtres dans la baie de Tracadie serait de cause naturelle, rapporte une étude de Pêches et Océans Canada.

Les producteurs d'huîtres de la baie de Tracadie attendaient avec beaucoup d'intérêt les résultats de cette étude sur les causes du déclin abrupt de la ressource.

Un manque d’oxygène dans l’eau

Selon Thomas Guyondet, chercheur à Pêches et Océans Canada, ce serait l’eutrophisation, un dérèglement du système causant un manque d’oxygène dans l’eau, qui aurait entraîné la perte de plus de la moitié du volume habituel d’huîtres.

Une mauvaise circulation de l’eau ou une trop grande quantité d’éléments nutritifs dans l’eau peut provoquer une prolifération d’algues. Quand ces algues viennent à se décomposer, elles absorbent l’oxygène qui se trouve dans l’eau. On appelle ça une crise anoxique, explique le chercheur.

Les ostréiculteurs s’inquiètent depuis un moment de la mortalité d’huîtres dans la baie de Tracadie.

Au cours de la dernière saison, ils ont perdu plus de la moitié de leur volume habituel d’huîtres.

Plusieurs rumeurs ont circulé, dont celle d’un déversement d’eau chlorée dans la région. On peut écarter cette hypothèse-là, puisque nos travaux ont débuté suite à un rapport de mortalité d’huîtres à l’été 2016. Donc, les travaux qui ont eu lieu au cours des dernières semaines n’avaient rien à voir avec cette mortalité-là.

Le chercheur ne peut pas se prononcer sur les solutions envisageables pour régler le problème.

Je ne peux pas m’engager à fournir des solutions. Je vais proposer ces résultats aux décideurs locaux et ce sera à eux à prendre les décisions qui s’imposent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !