•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le procès de Cuba Gooding Jr. repoussé en raison d’une nouvelle accusation

Un homme, en habit, sourit.

L'acteur Cuba Gooding Jr., lors de son arrivée au palais de justice de New York

Photo : Getty Images / Johannes Eisele

Agence France-Presse

L'acteur américain oscarisé Cuba Gooding Jr., qui devait déjà subir un procès à New York pour attouchements non sollicités, fait face à de nouvelles accusations, ont annoncé jeudi les procureurs, sans révéler la nature de ces poursuites supplémentaires.

L’acteur, qui a remporté l’Oscar du meilleur second rôle en 1997 pour sa participation dans le film Jerry Maguire, est accusé d'avoir palpé la poitrine d'une femme dans un bar de Manhattan en juin dernier.

Son procès devait débuter ce jeudi, mais il a été ajourné au 15 octobre, puisque les procureurs ont annoncé avoir ajouté de nouveaux chefs d’accusation.

La nature de ceux-ci ne sera pas révélée avant la lecture de l'acte d’accusation la semaine prochaine, a tranché un juge.

La procureure adjointe Jenna Long a indiqué que cet acte couvrait la plainte initiale ainsi qu'un événement qui n'avait jusqu'ici pas donné lieu à des poursuites. On ne sait pas s'il concerne la même femme que celle de l'inculpation initiale.

Cuba Gooding Jr., 51 ans, nie ces premières accusations, et ses avocats assurent que des images de caméras de surveillance du bar montrent clairement que leur client n'est pas coupable.

Le délit d'attouchements non sollicités est passible d'un an de prison selon la loi de l'État de New York.

Justice

Arts