•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-maire de l'Assomption coupable de toutes les accusations

Jean-Claude Gingras.

L'ex-maire de L'Assomption Jean-Claude Gingras

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancien maire de la ville de l'Assomption Jean-Claude Gingras a été reconnu coupable des cinq chefs d'accusation d'entrave à la justice, d'intimidation et d'abus de confiance auxquels il faisait face.

Les 12 jurés ont rendu un verdict unanime au palais de justice de Joliette jeudi.

Le procès avait commencé le 3 septembre. Dix-sept témoins ont été entendus en poursuite et six en défense.

Ce procès fait suite à l’enquête Mascaret amorcée le 14 février 2014 par l’Unité permanente anticorruption (UPAC).

Jean-Claude Gingras a été maire de l'Assomption de 2013 à 2015.

La date de la détermination de la peine n'a pas encore été fixée.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Grand Montréal

Politique municipale