•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’église Saint-Jean-de-Brébeuf ne sera pas vendue… pour l’instant

Des gens sont assis sur les bancs d'église.

Plus d'une centaine de personnes ont assisté à une rencontre pour exprimer leurs opinions quant à la possible vente de l'église Saint-Jean-de-Brébeuf mardi soir.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Radio-Canada

La possible vente de l’église Saint-Jean-de-Brébeuf de Trois-Rivières au Centre culturel islamique de Trois-Rivières a provoqué une véritable levée de boucliers au sein de la paroisse.

Jeudi après-midi, Mgr Luc Bouchard a donc annoncé qu’il en suspendait la vente afin de préserver la paix.

Au passage, il a aussi demandé pardon aux membres du Centre culturel islamique pour les propos tenus mardi, lors d’une assemblée populaire où les paroissiens avaient l’occasion d’exprimer leurs opinions. Il affirme que si des propos haineux ont été formulés, il les condamne.

L’évêque de Trois-Rivières avoue que les réactions nombreuses l’ont surpris et qu’elles sont loin de l’esprit de fraternité recherché.

Rappelons que le Centre culturel islamique de Trois-Rivières avait offert 500 000 $ pour racheter l’église.

L’évêque évoque que cette transaction risque de susciter beaucoup de haine envers les musulmans de Trois-Rivières et de troubler la paix.

Mgr. Bouchard n’a pas voulu se prononcer sur l’avenir de l’église et sur le temps de la suspension de cette vente.

D’après les informations d’Amélie Desmarais et de Catherine Bouchard

Mauricie et Centre du Québec

Croyances et religions