•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mouvement de grève des chauffeurs de taxi épargne Sept-Îles et Baie-Comeau

Manifestation de chauffeurs de taxi à Sept-Îles

En avril, les chauffeurs de taxi à Sept-Îles avaient manifesté en marge du mouvement provincial.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que les chauffeurs de taxi de plusieurs villes de l'Est-du-Québec cessent leurs services jeudi pour montrer leur désaccord avec le projet de loi 17, ceux de Sept-Îles et de Baie-Comeau ont décidé de ne pas leur emboîter le pas.

Le propriétaire de l’entreprise Taxi Carillon, André Desrosiers, indique que les chauffeurs de Sept-Îles continuent de travailler aujourd'hui, même s'ils appuient leurs collègues qui débraient partout dans la province.

Non, on n’arrête pas. La seule chose que ça pourrait donner, c’est de pénaliser la population, indique André Desrosiers. Si on avait le parlement ici, c’est sûr que l’on pourrait aller faire des manifestations.

André Desrosiers, propriétaire de Carillon Taxi

André Desrosiers, propriétaire de Carillon Taxi

Photo : Radio-Canada / Lydianne Ouimet

Dans l'Est-du-Québec, les chauffeurs de taxi de Rimouski, Matane, Gaspé et Chandler et de Havre-Saint-Pierre cessent leurs services pour la journée.

Avec les informations de Guylaine Lebel

Côte-Nord

Politique provinciale