•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Singh donne un aperçu de ce qu'il négocierait en cas de gouvernement minoritaire

Jagmeet Singh debout avec le parlement d'Ottawa en arrière-plan.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Labbé

François Messier

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) a donné jeudi un aperçu des dossiers qu’il défendrait en priorité s’il devait détenir la balance du pouvoir advenant que le scrutin du 21 octobre aboutisse à un gouvernement libéral minoritaire.

S’adressant à la presse depuis Ottawa, où se tiendra ce soir l’ultime débat de la campagne électorale, Jagmeet Singh a rappelé ses engagements électoraux sur six dossiers qui requièrent, selon lui, des mesures urgentes qui ne peuvent attendre encore quatre ans. Il a énuméré :

  • La création d’un régime national d’assurance-médicaments et d’un régime national de soins dentaires pour les ménages les plus pauvres;
  • Des mesures pour rendre les logements plus abordables comprenant notamment des investissements massifs et une taxe contre les spéculateurs étrangers;
  • La lutte contre l’endettement étudiant, qui passerait par l’élimination des intérêts sur les prêts, actuels et futurs;
  • Un plan de lutte contre les changements climatiques incluant la fin des subventions aux compagnies pétrolières;
  • Un nouvel impôt visant les Canadiens détenant plus de 20 millions de dollars et l’élimination des échappatoires fiscales;
  • Un plafonnement des prix des forfaits de communication cellulaire.

M. Singh a ajouté que la volonté de parvenir à une réconciliation avec les Premières Nations doit constituer le fondement de toutes les actions gouvernementales, et qu’il chercherait aussi, à plus long terme, à modifier le mode de scrutin uninominal à un tour actuellement en vigueur.

Notre dossier Élections Canada 2019

Le leader néo-démocrate n’a pas manqué de rappeler qu’il cherche avant tout à devenir premier ministre du Canada, mais ses propos n'en laissent pas moins entendre que le NPD pourrait jouer un rôle en cas de gouvernement minoritaire.

Ce sont les priorités sur lesquelles on va dire à n’importe quel gouvernement, ce sont [nos] engagements, si vous avez besoin de notre aide, ce sont les six engagements qu’on veut faire, en plus de la réconciliation [avec les Premières Nations] et la représentation proportionnelle.

Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique

Ce possible gouvernement minoritaire – une perspective incertaine mais réelle, de l’avis de tous les sondeurs – devrait toutefois être libéral, Jagmeet Singh ayant déjà indiqué qu’il ne pourrait pas s’allier avec les conservateurs d’Andrew Scheer, en raison de leur position environnementale.

À 11 jours de la fin de la campagne, M. Singh a dit prévoir que le chef libéral Justin Trudeau va de plus en plus tenter de convaincre les Canadiens de voter pour son parti en leur faisant peur de différentes manières. Il a invité les électeurs à ne pas tomber dans ce piège.

Quand vous votez parce que vous avez peur, vous n'obtenez pas ce que vous voulez a-t-il plaidé. Votez pour quelque chose que vous croyez. Si vous votez pour suffisamment de néo-démocrates, nous allons nous battre pour ces choses.

Les verts d’Elizabeth May et les bloquistes d’Yves-François Blanchet sont les autres partis qui pourraient détenir des voix permettant à un gouvernement minoritaire de conserver la confiance de la Chambre des communes et de se maintenir au pouvoir.

Il est toutefois attendu que le NPD obtienne plus de sièges que le Parti vert, et le Bloc assure qu’il négocierait son appui à la pièce, en fonction des intérêts du Québec.

L’exercice de jeudi matin a aussi révélé que le NPD jongle avec ce qu'il définit comme ses priorités dans le cadre de cette campagne.

En Colombie-Britannique, il y a plusieurs jours, M. Singh avait affirmé que ses trois priorités étaient la création d’un régime d’assurance-médicaments, d’un régime de soins dentaires et de mesures pour rendre les logements plus abordables.

En entrevue au Téléjournal avec Céline Galipeau plus tôt cette semaine, il avait dit que ses dossiers prioritaires seraient la lutte contre les changements climatiques, l'introduction d'un mode de scrutin proportionnel et un accès élargi aux soins de santé.

Politique fédérale

Politique