•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le groupe écologiste Extinction Rebellion planifie des manifs à Québec

Le groupe a des revendications écologistes.

Le groupe a des revendications écologistes.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Boivin

Alain Rochefort

Le groupe écologiste Extinction Rebellion a l'intention de faire plusieurs coups d'éclat cette semaine, dont des manifestations « Slow Swarms » samedi prochain dans les rues de Québec.

Les manifestants sont appelés à se vêtir de noir et à se positionner à différentes intersections achalandées, notamment près des centres commerciaux à Sainte-Foy, dans le quartier Saint-Roch et dans le quartier Limoilou.

« Nous nous positionnons sur le passage piéton durant le feu rouge automobile, tenant des affiches et des bannières, encourageant les passants et les automobilistes à s'interroger sur les changements climatiques », expliquent les organisateurs sur la page Facebook de l'événement.

La porte-parole des manifestants, Éveline Gueppe, insiste sur l'importance pour son groupe que les actions demeurent pacifiques.

« On a choisi des activités de visibilité non violentes et sécuritaires, pour ne pas mettre la vie en danger de personne. Pour l'instant, c'est notre choix pour se faire connaître et se faire respecter ».

Si on ne se fait pas entendre, vous allez nous voir de plus en plus souvent, avec des actions de plus en plus diversifiées.

Éveline Gueppe, porte-parole des manifestants d'Extinction Rebellion
La circulation n'est pas perturbée près des ponts

La circulation n'est pas perturbée près des ponts

Photo : Radio-Canada / Marc-André Boivin

Coup d'éclat à l'heure de pointe

Environ cinq membres d'Extinction Rebellion ont d'ailleurs installé jeudi matin une banderole sur le viaduc du chemin Saint-Louis qui enjambe l'autoroute Henri-IV, près du pont de Québec.

Les manifestants n'ont toutefois pas perturbé la circulation à l'heure de pointe. Les policiers étaient sur place pour éviter que leur coup d'éclat nuise aux automobilistes.

Tôt mardi dernier, trois manifestants d'Extinction Rebellion ont provoqué la fermeture complète du pont Jacques-Cartier à Montréal en grimpant sur la structure du pont.

Plus tard en fin de journée, d'autres membres du groupe écologiste ont bloqué le boulevard René-Lévesque au centre-ville de Montréal jusqu'à tard en soirée.

Avec les informations de Marc-André Boivin et Pierre-Alexandre Bolduc

Québec

Société