•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pamela Anderson en campagne dans le quartier Downtown Eastside, à Vancouver

Pamela Anderson signe une affiche, un bol de nourriture dans les mains. Elle se trouve dans une soupe populaire.

Pamela Anderson a participé à une activité de campagne du Parti vert dans le quartier Downtown Eastside, à Vancouver.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’actrice et mannequin Pamela Anderson, originaire de Ladysmith, sur l’île de Vancouver, a appuyé mercredi la candidate du Parti vert dans Vancouver-Est, Bridget Burns, lors d’une activité de campagne dans le quartier Downtown Eastside, à Vancouver.

Plusieurs curieux sont venus voir la célébrité, qui a participé à la distribution de repas végétaliens et a aidé des gens à s’enregistrer sur la liste électorale.

Engagée depuis des années dans la défense des droits des animaux auprès de l’organisme PETA, Pamela Anderson soutient le Parti vert du Canada depuis longtemps.

Je suis une grande admiratrice des partis verts, affirme-t-elle. Ils sont engagés depuis très longtemps, et je crois leur temps venu.

Le Downtown Eastside, pas un hasard

La Britanno-Colombienne de 52 ans n’a pas choisi de s’impliquer dans le Downtown Eastside, un quartier défavorisé considéré comme l’épicentre de la crise des opioïdes dans la province, au hasard.

Le nombre de sans-abri, entre autres, y est élevé, mais faute d’adresse permanente ou des cartes d’identité nécessaires, il leur est difficile de faire entendre leur voix lors des élections.

J’aime soutenir les membres des communautés qui sont les plus vulnérables, explique-t-elle. Ils ne sont pas nécessairement enregistrés pour voter, mais ce sont eux qui en ont le plus de besoins.

C'est une manière de leur donner du pouvoir.

Pamela Anderson

Château fort néo-démocrate

La circonscription de Vancouver-Est est un château fort du Nouveau Parti démocratique (NPD).

La candidate sortante, Jenny Kwan, l’a remporté avec près de 50 % des voix en 2015, avec plus de 20 points d’avance sur son adversaire libéral. Le candidat du Parti vert avait obtenu 9 % des votes.

Avec des informations de Tina Lovgreen

Colombie-Britannique et Yukon

Élections fédérales