•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
De gauche à droite : Raquel, Fahmid et Nancy.

De gauche à droite : Raquel, Fahmid et Nancy.

Photo : Radio-Canada / Thomas Gerbet

Thomas Gerbet

On a tendance à associer le vote conservateur à l'ouest du pays, mais il est aussi très fort en banlieue de Toronto. Nous sommes allés rencontrer des jeunes qui sont convaincus que l'avenir passe par les idées conservatrices.

Fahmid, 20 ans, rêve de travailler dans l'industrie pétrolière. Il vit à Burlington et étudie l'ingénierie mécanique à l'Université de Waterloo. Selon lui, l'environnement ne devrait pas être une priorité qui surpasse la lutte contre la pauvreté.

Raquel est une Franco-Ontarienne de 22 ans. Elle travaille à Burlington et étudie à l'Université Ryerson. L'enjeu le plus important pour elle, c'est d'avoir un gouvernement qui ne fait pas de déficit. L'an dernier, elle a voté pour Doug Ford aux élections provinciales. Mais elle critique en partie ce que le premier ministre ontarien a réalisé.

Nancy, 34 ans, est catholique, anti-avortement et maman de trois jeunes enfants à Burlington. Pas convaincue par la crise climatique, elle revendique le droit pour les citoyens d'afficher leur religion à l'école ou au travail.

Tous les trois reconnaissent des défauts au chef Andrew Scheer et à sa plateforme électorale, mais c'est quand même vers lui que se portera leur choix le 21 octobre.

Notre dossier Élections Canada 2019

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique