•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des militants du groupe Extinction Rebellion manifestent aussi en Saskatchewan

Quatre manifestants tiennent des pancartes par-dessus du pont.

Des membres des groupes Animal Rebellion et Extinction Rebellion ont déployé lundi des banderoles sur le pont de la rue Winnipeg par-dessus la rue Ring Road.

Photo : Fournie par Shawna Gray

Radio-Canada

Des militants des groupes Animal Rebellion et Extinction Rebellion ont mené des actions de protestations lundi à Regina et à Saskatoon en faveur de la protection de l’environnement et des droits des animaux.

Lundi, une poignée de manifestants ont déployé des banderoles sur un pont surplombant la rue Ring Road à Regina. Par la suite, ces militants ont organisé une manifestation près de l’intersection des rues Collège et Broad.

À Saskatoon, trois militants ont déployé des banderoles au-dessus de la promenade College.

Deux personnes debout près de banderoles déployées sur un pont piétonnier.

Des activistes des groupes Extinction Rebellion et Animal Rebellion ont manifesté pour la protection de l'environnement et des animaux à Saskatoon.

Photo : Facebook.com/ Extinction Rebellion Saskatchewan

Les manifestants n’ont pas perturbé la circulation routière. Une des organisatrices, Showna Gray, explique que le but était de manifester. C’est la raison pour laquelle le groupe n’a pas mis en place des actions de désobéissance civile en Saskatchewan, comme on a pu observer dans d’autres villes comme Montréal.

La conscience d'urgence climatique en Saskatchewan

Comme dans plusieurs villes dans le monde, les militants de la province exigent de la part des gouvernements des actions concrètes immédiates pour sauvegarder la planète.

Plan serré de Larissa Shasko donnant une entrevue.

Larissa Shasko, une membre du groupe Extinction Rebellion en Saskatchewan, soutient que, dans la province, la lutte contre les changements climatiques doit placer le savoir traditionnel autochtone au centre du mouvement.

Photo : Radio-Canada

Pour une des membres de Extinction Rebellion en Saskatchewan, Larissa Shasko, la conscience de l'urgence climatique n’est pas moindre dans cette province.

« Il y a une perception que dans la province il y a beaucoup de climatosceptiques ou un manque de conscientisation à ce problème, mais je pense que c’est une fausse perception », déclare-t-elle.

Elle ajoute qu'en Saskatchewan le mouvement doit aller plus loin en plaçant le savoir traditionnel autochtone au centre de cette lutte.

« Je ne pense pas qu'un mouvement en Saskatchewan peut survivre et être représentatif de la population sans placer les Premières Nations et le savoir autochtone au centre », explique Larissa Shasko.

En plus des revendications pour le climat, le groupe Animal Rebellion réclame la protection des animaux, notamment par l’abandon de la consommation de viande.

Plan serré de Shawna Gray donnant une entrevue.

Shawna Gray, une membre du groupe Animal Rebellion, estime que la Saskatchewan peut devenir une plaque tournante de la production d’aliments uniquement à partir de végétaux.

Photo : Radio-Canada

Showna Gray estime que la Saskatchewan est bien placée pour jouer un rôle clé dans cette transition alimentaire.

« Nous avons une situation unique, parce que nous sommes l’un des plus importants producteurs de légumineuses au monde. Nous pouvons devenir la plaque tournante de la production d’aliments à base de végétaux », soutient-elle.

Le mouvement Extinction Rebellion a pris naissance au Royaume-Uni à la fin de l'année 2018 et les activistes de Animal Rebellion se sont largement inspirés des actions de ce groupe depuis cet été.

En Saskatchewan, les deux groupes existent. Ils mènent leurs actions notamment à travers leur page Facebook et comptent quelques dizaines de membres.

Avec les informations de Nicolas Duny et de Sophie Chevance

Saskatchewan

Changements climatiques