•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La lutte contre la pauvreté au cœur d'un débat électoral

Les candidats de six partis se préparent à un débat.

Tous les candidats de la circonscription de Thunder Bay—Supérieur Nord étaient présents au débat de mercredi soir.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Miguel Lachance

À moins de deux semaines du scrutin, les candidats de la circonscription de Thunder Bay—Supérieur Nord ont donné leur avis sur le revenu minimum garanti lors d’un débat organisé par la chambre de commerce locale et des partenaires communautaires.

Le candidat conservateur Frank Pullia a donné son appui à ce genre d’initiative, particulièrement pour aider ceux qui veulent retourner sur les bancs d’école et obtenir un bon emploi.

Il croit que le projet-pilote du gouvernement ontarien sur le revenu minimum garanti a connu du succès à Thunder Bay avant d'être annulé par les progressistes-conservateurs de Doug Ford.

Les quatre membres d'un panel assis à une table.

Chaque candidat avait une minute pour répondre, avec un droit de réplique de 30 secondes pour le premier à avoir répondu.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Même son de cloche pour la candidate néo-démocrate Anna Betty Achneepineskum, qui souhaite aussi soutenir ceux qui veulent obtenir une nouvelle formation.

Le candidat du Parti populaire du Canada, Youssef Khanjari, a pour sa part affirmé que son parti était le seul à promettre l’élimination totale des impôts pour les plus pauvres.

La députée sortante de Thunder Bay—Supérieur Nord, la libérale Patty Hajdu, a défendu le bilan de son parti en matière de lutte contre la pauvreté, surtout pour les enfants, et a rappelé certaines des promesses, dont un plan pour le logement abordable.

Notre dossier Élections Canada 2019

Mme Hajdu a aussi critiqué le candidat conservateur en disant que les positions qu’il défend personnellement ne sont pas partagées par le reste de son parti.

Selon elle, les conservateurs ont voté plusieurs fois contre des mesures visant à aider les plus démunis.

M. Pullia a répliqué que les libéraux fédéraux n'ont rien fait pour aider ceux qui participaient au projet pilote provincial après son annulation.

Le candidat conservateur Frank Pullia discute avec un électeur.

Frank Pullia a raconté avoir parlé à des participants au projet pilote, donc plusieurs qui s'étaient tournées vers leur députée fédérale pour avoir de l'aide.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Alex Vodden, candidat du Parti Libertarien du Canada, ne croit pas qu’il soit possible de mettre en place un revenu minimal garanti à court terme, mais ajoute que ce sera une mesure nécessaire pour tout le monde avec l’automatisation du travail.

Le dernier à répondre à la question était le candidat du Parti vert, Bruce Hyer. Il a déclaré que son parti compte s'assurer que tout le monde ait les mêmes possibilités et que le Canada est un pays assez riche pour y arriver.

Bruce Hyer écoute un électeur.

Bruce Hyer a été député de Thunder Bay—Supérieur Nord de 2008 à 2015, d'abord sous la bannière du NPD, puis comme indépendant avant de finalement rejoindre le Parti vert en décembre 2013.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Les candidats ont également répondu à des questions sur les changements climatiques et ses impacts sur la sécurité alimentaire, les droits des Autochtones, le transport ferroviaire et l’itinérance.

Cinq candidats assis à une table juste avant un débat.

Les candidats dans la circonscription de Thunder Bay—Rainy River ont aussi pu répondre aux questions du panel.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

À la dissolution du Parlement, les deux circonscriptions de Thunder Bay étaient détenues par le Parti libéral.

Nord de l'Ontario

Politique fédérale