•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Débat électoral : Valérie Renaud-Martin essuie les tirs nourris de ses adversaires

Valérie Renaud-Martin

La candidate du Parti libéral du Canada, Valérie Renaud-Martin

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La candidate du Parti libéral du Canada Valérie Renaud-Martin a été la cible de toutes les attaques lors du débat électoral tenu sur les ondes du 106.9 Mauricie mercredi midi.

Le débat réunissait les candidats de la circonscription de Trois-Rivières, le néo-démocrate Robert Aubin, la bloquiste Louise Charbonneau, le conservateur Yves Lévesque, la candidate du Parti vert Marie Duplessis ainsi que la libérale Valérie Renaud-Martin.

Le développement économique, les projets de transport, la pénurie de main-d'œuvre et l'environnement figuraient parmi les thèmes abordés lors de ce débat. Les candidats disposaient de 45 secondes pour répondre aux questions du modérateur. Ils avaient ensuite l’occasion d’adresser une question au candidat de leur choix.

Des candidats sur scène

Robert Aubin, Louise Charbonneau, Valérie Renaud-Martin, Yves Lévesque et Marie Duplessis ont participé à ce débat animé par Robert Pilotte.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Valérie Renaud-Martin a été la cible de la majorité des questions de ses adversaires, alors qu’elle a elle-même plutôt choisi d’adresser une question à chacun des candidats.

La candidate libérale a hésité à quelques reprises quand est venu le temps d'expliquer les positions de son parti sur certains enjeux. L'expérience politique du député sortant Robert Aubin et de l'ex-maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a transparu durant le débat : ils étaient tous deux à l’aise dans cette joute oratoire.

Notre dossier Élections Canada 2019

Lors de la période de questions, le candidat conservateur a cependant été pressé à plusieurs reprises par le modérateur, l'animateur Robert Pilotte, d’en arriver à sa question. Le préambule est important!, a lancé le bavard candidat, une réplique qui a amusé la foule.

Le débat était organisé conjointement avec la Chambre de commerce et d'industrie de Trois-Rivières. Quelques membres du groupe identitaire La Meute se sont par ailleurs regroupés à l’extérieur du Complexe Laviolette, où se déroulait le débat. Ils voulaient, par leur présence, manifester leur désaccord avec les politiques d’immigration du gouvernement de Justin Trudeau.

Mauricie et Centre du Québec

Politique fédérale