•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections fédérales : logement et transports dans la mire des candidats à Charlottetown

Trois autobus de couleur verte dans un stationnement.

Le transporteur T3 Transit, qui dessert la région de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, a fait l'acquisition en 2016 d'une dizaine d'autobus d'occasion de la société de transport en commun de Calgary, en Alberta.

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

François Pierre Dufault

Quatre des cinq candidats qui briguent les suffrages dans la circonscription fédérale de Charlottetown ont présenté, mercredi, leur vision pour une ville plus prospère et, surtout, plus verte.

Les libéraux fédéraux ont la mainmise sur la capitale de l'Île-du-Prince-Édouard depuis plus de 30 ans. Mais le Nouveau Parti démocratique (NPD) y a obtenu près du quart des voix en 2015 et le centre-ville est passé aux mains du Parti vert lors des dernières élections provinciales.

Des quatre circonscriptions fédérales dans la province insulaire, c'est dans celle de Charlottetown que le résultat du scrutin du 21 octobre prochain semble le plus incertain.

Le candidat libéral Sean Casey a donc voulu faire belle figure lors d'un débat sur les enjeux urbains organisé par des organismes de développement économique et social mercredi.

Le député sortant a promis qu'un gouvernement libéral réélu à Ottawa donnerait un coup de pouce aux petites entreprises par l'entremise de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) et qu'il investirait davantage dans les transports propres, notamment.

Les petites entreprises sont une valeur ajoutée pour notre centre-ville.

Sean Casey, candidat libéral dans Charlottetown

Pour le néo-démocrate Joe Byrne, la priorité est de s'attaquer à la grave pénurie de logements abordables qui sévit à Charlottetown et de réduire la pauvreté. Le candidat, qui est aussi chef du NPD provincial, promet du même souffle d'encourager la densification du centre-ville afin de réduire la dépendance de ses résidents à l'automobile.

Darcie Lanthier, du Parti vert, propose elle aussi d'investir dans le logement abordable. De nombreux logements au centre-ville ont disparu, déplore-t-elle. La femme d'affaires voudrait en même temps que le gouvernement fédéral augmente son financement pour les infrastructures cyclables.

Les candidats du Parti libéral, du NPD et du Parti vert s'engagent à bonifier la contribution d'Ottawa au transport en commun à Charlottetown, afin que le transporteur régional T3 Transit augmente la fréquence de son service et qu'il acquiert des autobus électriques.

Les trois candidats veulent aussi encourager l'organisation d'événements et de festivals en dehors de la haute saison touristique, pour faire de la capitale de l'Île-du-Prince-Édouard une destination à longueur d’année.

Présent au débat sur les enjeux urbains, mercredi, le candidat Fred MacLeod, du Parti de l'héritage chrétien, a proposé à son tour que le gouvernement fédéral aide les municipalités comme Charlottetown en leur prêtant de l'argent à un faible taux d'intérêt.

Le candidat conservateur Robert Campbell a refusé l'invitation au débat, indiquant qu'il préférait faire du porte-à-porte.

Île-du-Prince-Édouard

Politique fédérale