•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ferme Y. Lampron et fils choisit le verre pour embouteiller son lait biologique

La laiterie Lampron distribue maintenant elle-même son lait dans des bouteilles en verre.

La laiterie Lampron distribue maintenant elle-même son lait dans des bouteilles en verre.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Catherine Bouchard

La ferme Y. Lampron et fils, productrice de lait biologique, se lance dans la distribution de son lait. L'entreprise familiale a opté pour des contenants en verre avec un système de consigne pour ce nouveau virage.

Le copropriétaire de la ferme Lampron, Alexandre Lampron, chérit ce projet depuis quelques années.

L'avantage de la bouteille de verre, c'est que c'est zéro déchet. On réutilise la même bouteille plusieurs fois et aussi pour la qualité du lait. Il y a rien de mieux que le verre pour garder l'authenticité, parce que si on le met dans un contenant en carton, en plastique, y peut avoir un petit goût, indique un des copropriétaires de la ferme Y. Lampron et fils, Alexandre Lampron.

Pour réaliser ce virage, la laiterie Lampron a recours à un partenariat avec la laiterie Chagnon qui filtre, pasteurise et embouteille le lait provenant de la ferme Y. Lampron et fils. À terme, si les volumes sont intéressants, l'entreprise familiale espère construire une usine sur ses terres.

On a l'impression que les gens attendaient ça. C'est beaucoup dans l'actualité l'environnement, le bio et le zéro déchet, estime l'un des copropriétaires, Daniel Lampron.

Disponibles depuis moins d'un mois, les nouvelles bouteilles de lait biologique prennent déjà place dans 17 points de vente en Mauricie. Des pourparlers sont aussi en cours avec des supermarchés.

En enlevant des intermédiaires, les agriculteurs espèrent aussi augmenter leur marge de profits. C'est ce qui a convaincu les frères d'Alexandre d'embarquer dans le projet. Pour l'offre globale, il y a un potentiel de doubler le chiffre d'affaires, avance Daniel Lampron.

Cette initiative s'inscrit dans un processus de diversification des activités de la ferme. Un nouveau lait au chocolat 100 % bio vient d'être commercialisé et d'autres projets sont sur la table avec des partenaires.

En fait, [on développe] des machines qui vont vendre les bouteilles pleines et racheter les bouteilles vides. C'est vraiment zéro déchet, parce qu'on invite les gens à laisser le bouchon sur la bouteille, parce que les bouchons, on les prend et on les envoie à un endroit où on est sûrs qu'ils vont tous les récupérer, conclut Alexandre Lampron.

Mauricie et Centre du Québec

Alimentation bio