•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blizzard bannit un joueur hongkongais en raison de son soutien aux activistes

Un homme portant un masque à gaz et des lunettes de ski discute avec deux animateurs par visioconférence.

Le joueur Blitzchung (à droite) lors de l'entrevue qui lui a valu des sanctions de Blizzard.

Photo : Twitter / InvenGlobal

Radio-Canada

L’entreprise américaine a interdit au joueur de participer aux tournois Hearthstone pendant un an et lui a retiré les prix qu’il aurait gagnés en participant au tournoi en ligne.

À la fin d’une entrevue donnée après une partie dimanche dernier, le joueur Chung Ng Wai, connu sous le pseudonyme Blitzchung, a déclaré : « Libérez Hong Kong, la révolution de notre époque! » Il portait pour l’occasion un masque à gaz et des lunettes de ski, clin d’œil vestimentaire aux manifestants et manifestantes qui affrontent les forces policières chinoises.

La diffusion en ligne a été rapidement interrompue par des publicités.

L’entreprise justifie la lourde sanction en invoquant un règlement de la compétition selon lequel il n'est pas permis pour les joueurs et joueuses de « se discréditer publiquement, d'offenser une partie du public ou de porter atteinte à la réputation de Blizzard ».

L’incident survient alors que la National Basketball Association (NBA) et sa franchise des Rockets de Houston font face à de vives critiques en Chine pour un tweet d'un dirigeant du club soutenant les activistes prodémocratie à Hong Kong.

La NBA et l'équipe de basketball se sont toutes deux empressées de se dissocier de ces propos, suscitant une polémique aux États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Jeux vidéo

Techno