•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse rétablira les circonscriptions acadiennes

Un drapeau acadien planté dans la pelouse devant plusieurs drapeaux du Canada.

La Nouvelle-Écosse rétablit les circonscriptions acadiennes.

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a présenté mercredi les modifications à la loi qui feront passer de 51 à 55 le nombre de circonscriptions électorales dans la province et rétabliront trois circonscriptions acadiennes : Clare, Argyle et Richmond.

La quatrième nouvelle circonscription provinciale est celle de Preston, à majorité afro-néo-écossaise.

La province met ainsi en application les recommandations de la Commission de délimitation des circonscriptions électorales, qui demandait le retour des circonscriptions acadiennes protégées abolies en 2012 par l’ancien gouvernement néo-démocrate de Darrell Dexter.

Une carte montrant les trois anciennes circonscriptions acadiennes de la Nouvelle-Écosse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les délimitations des trois circonscriptions acadiennes abolies en 2012

Photo : Radio-Canada

La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE) avait mené une longue bataille judiciaire contre l’abolition de ces circonscriptions. En janvier 2017, la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse avait jugé inconstitutionnelle la décision de l’ancien gouvernement Dexter, et l'actuel gouvernement libéral de Stephen McNeil n’avait pas contesté ce jugement.

Chéticamp : la FANE reviendra à la charge

Dans son rapport définitif en avril dernier, la Commission de délimitation des circonscriptions électorales recommandait de rétablir les anciennes circonscriptions acadiennes protégées. Le comité rejetait en revanche un scénario prévoyant quatre circonscriptions acadiennes plutôt que trois, comme le souhaitaient les Acadiens du nord-est de la province, qui soutenaient la création d’une circonscription de Chéticamp.

La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE) a l'intention de revenir à la charge pour que les Acadiens de Chéticamp, au Cap-Breton, soient représentés à l'Assemblée législative par leur propre député.

C'est une obligation du gouvernement de présenter le projet de loi sous la même forme que le rapport final de la Commision, indique Marie-Claude Rioux, la directrice générale de la FANE. Le travail commence donc maintenant, parce qu'il y aura une deuxième lecture et ensuite un comité de modification aux lois, et c'est là où la Fédération acadienne interviendra pour demander non seulement le retour de Clare, Argyle et Richmond, mais également une circonscription pour Chéticamp.

En Nouvelle-Écosse, où les scrutins provinciaux ne sont pas tenus à date fixe, la prochaine élection devrait vraisemblablement avoir lieu en 2021.

Nouvelle-Écosse

Francophonie