•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accès au dossier médical en ligne : « Une excellente nouvelle pour les patients »

Un médecin tien la mains d'une femme souffrant de la maladie de Parkinson.

La directrice générale du Réseau Santé en français de la Saskatchewan, Frédérique Baudemont, estime qu’en permettant aux patients d'accéder à leur dossier médical en ligne la province « remet dans les mains du patient le choix d’aller voir ses résultats médicaux ».

Photo : getty images/istockphoto / Pornpak Khunatorn

Radio-Canada

La directrice générale du Réseau Santé en français de la Saskatchewan (RSFS), Frédérique Baudemont, accueille favorablement la décision du gouvernement provincial d’implanter un portail en ligne pour que les Saskatchewanais âgés de 18 ans et plus accèdent à leur dossier médical.

Elle estime qu’en agissant de la sorte la province remet dans les mains du patient le choix d’aller voir ses résultats médicaux.

Jusqu’à aujourd’hui, pour avoir des résultats d’examens, on dépendait toujours un peu du médecin, à savoir si c’était un médecin qui était prêt à partager assez facilement des résultats. [...] Je vois cette décision comme un pas en avant, certainement, explique-t-elle.

Frédérique Baudemont se dit également rassurée d’entendre que le portail en ligne MySaskHealthRecord sera aussi disponible en français prochainement.

Elle veut d’ailleurs discuter avec la Direction des affaires francophones de la Saskatchewan afin d’obtenir des informations supplémentaires à cet effet.

En attente de précisions

Mardi, le gouvernement provincial et l’organisme eHealth Saskatchewan ont indiqué que les patients devront détenir une carte d’assurance maladie provinciale et une carte d’identité avec photo délivrée par la Société d’assurance de la Saskatchewan pour s’inscrire au service.

La plateforme MySaskHealthRecord permettra aux usagers de consulter leurs résultats d'examens médicaux ou d'imagerie médicale, et de voir l'historique de leurs rendez-vous médicaux et de leurs médicaments.

Quelques interrogations demeurent cependant quant aux risques d’un tel portail en ligne, selon Frédérique Baudemont.

Je crois que ça va être important que les patients soient rassurés par rapport au système de sécurité autour du portail. Il doit être suffisamment développé pour que les résultats des patients ne soient pas dévoilés. C’est quelque chose d’essentiel, note-t-elle.

Frédérique Baudemont parle en entrevue assise dans un studio.

Frédérique Baudemont entend communiquer avec la Direction des affaires francophones de la Saskatchewan pour obtenir plus de précisions sur le temps d'attente du site en français et sur le fonctionnement de la plateforme numérique.

Photo : Radio-Canada

Une formation offerte aux Fransaskois?

Mme Baudemont n’exclut pas la possibilité d’offrir une formation au cours des prochains mois pour expliquer aux Fransaskois comment se servir adéquatement de la plateforme numérique.

Elle compte travailler avec la Fédération des aînés fransaskois afin d'organiser éventuellement ce type de formation lors de la Journée du mieux-être, prévue au début du mois d'avril.

La mise en ligne du portail survient trois ans après le lancement d’un projet pilote, en janvier 2016.

Grâce à cette initiative, la province a permis à environ 1100 patients en Saskatchewan d’accéder à leur dossier en ligne.

Avec les informations d’Elsie Miclisse

Saskatchewan

Santé publique